Accueil / Réflexions / Droit devant, ça marche

Droit devant, ça marche

C’est la fête à notre plus grand célèbre footballeux qui a eu la joie et la fierté de répondre à de belles questions de nos plus grands champions français.

Cela paye de se faire bien voir en pubs télévisées puisque pour l’instant pour le national le compte n’y est pas.

Mais il assure et rassure qu’il va monter en puissance.

Intéressant également de constater qu’un seule photo de ces champions est sortie, c’est celle du judoka dans la cour du palais de l’illuminé.

Mais c’était avant… Y aurait-il comme une certaine noblesse de hiérarchie ou un message subliminal serait en train (de non grévistes) de passer … Bah, concernant une éventuelle promesse de crédit d’impôts à la formation, il faudra revoir la copie puisqu’elle ne sera pas intégrée dans les textes concernant…la formation professionnelle.

Pour sa défense d’être contre, la ministre du non emploi-travail estime que cela profiterait majoritairement aux cadres.

Ah, et pourquoi, les autres catégories de personnel ne sont pas écoutés par leur si cher patron ?

Où bien est-ce que ce dernier entend bien de ne pas avoir à souffrir de quoi que ce soit durant le temps de vie disponible du salarié en tant que tel puisque de toute façon il a déjà obtenu la soutenance de plus d’apprentis et sans doute une amélioration des cours et études donnés lors du scolaire.

Peu importe la culture générale, épanouissement personnel, joie et envie de vivre.

La seule chose qui importe ce sont des salariés bien formés pour les seuls besoins de l’entreprise destinée à enrichir ses actionnaires et direction générale.

Et si le salarié a oublié de prendre sur son temps personnel pour s’adapter, il se fera jeter tout simplement et remplacer par du personnel de plus en plus jeune laissant ainsi à la charge nationale le traitement de la dérive de ceux qui resteront en rade.

C’est beau et simple le libéralisme capitalistique.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.