Accueil / Tests Produits / Dentifrice EMOFORM Diamant

Dentifrice EMOFORM Diamant

On peut imaginer que tous les dentifrices se valent et bien pas vraiment, j’ai l’occasion d’essayer une nouveauté, le dentifrice EMOFORM Diamant, c’est efficace. À la longue, les dents manquent d’éclat, les gencives peuvent devenir plus sensibles et bien ce dentifrice donne de bons résultats.

Bien qu’ayant une action sur le jaunissement des dents (qui peut être dû au tabac, au café, au chocolat et autres aliments), ce dentifrice n’inclut pas d’agent de blanchiment chimique ni enzyme (il ne contient pas de conservateur, d’édulcorant artificiel, de microparticules de plastique, de nanoparticules, de laurylsulfate de sodium, de dioxyde de titan).

Et pourtant c’est efficace, mieux que d’autres solutions (douces) tel que le bicarbonate ou l’huile de coco.

Sans avoir l’agressivité des dentifrices blancheurs, qui sont efficaces, mais avec un effet abrasif qui ont tendance à irriter les gencives, sans apporter un effet blancheur durable.

En effet, ce dentifrice contient des particules de diamant qui sont au moins 100 fois plus fines que le bicarbonate ou les autres composants abrasifs utilisés dans la plupart des solutions blancheur. Les particules de diamant retirent le biofilm et lissent les irrégularités de l’émail, empêchant la formation du tartre. Les colorations dentaires se fixent plus difficilement sur l’émail. Les dents sont alors lisses et brillantes.

Avec Dentifrice EMOFORM Diamant, je n’ai pas ressenti cet effet abrasif désagréable, par contre pour conserver l’effet blancheur, il doit falloir l’utiliser quotidiennement (sauf à arrêter tous les produits qui jaunissent les dents, mais je ne me vois pas arrêter de boire du café). Par ailleurs, j’ai pu remarquer qu’il tenait ses promesses au niveau des taches : elles sont bien éliminées au fur et à mesure des brossages, la plaque dentaire est réduite tout en respectant l’émail des dents et la sensibilité des gencives.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com