IdéesRéflexions
A la Une

Démanteler des réacteurs nucléaires hors service n’est pas une mince affaire

La preuve en est que les six plus vieux réacteurs d’EDF, à l’arrêt depuis des décennies, ont été vidées de leur combustible, mais sans avoir été démantelés.

EDF a toujours sous sa responsabilités six réacteurs de la filière française « uranium naturel graphite gaz » abandonné en 1969 au profit de la technologie de l’américain Westinghouse, d’eau légère pressurisée.

Pour démanteler les réacteurs des vielles centrales de Chinon, de Saint Laurent des Eaux et de Bugey, EDF et Véolia ont annoncé la création d’une co-entreprise, baptisée Graphitech, qui en aura la charge, qui devra fournir un scénario pour l’un des réacteurs de Chinon et proposer un programme d’essais qui permettra de tester les solutions technologiques des opérations, qui pourront ensuite s’appliquer aux autres réacteurs.

Pour le moment on avance en terrain inconnu et Graphitech a, pour cela, 9 ans, jusqu’en 2028, des solutions qui devraient pouvoir se vendre l’étranger car il y a quelques 50 de ces installations dans le monde.

EDF a déjà évacué le combustible qui représente l’essentiel du risque, rassure l’Autorité de sureté nucléaire, l’ASN.
L’accord entre les deux partenaires prévoit que Véolia apporte son expérience en matière de technologies d’interventions à distance pour concevoir et réaliser des solutions de robotique innovantes permettant d’accéder au cœur des réacteurs, de découper et d’extraire les composants dans des conditions de sûreté et de sécurité optimales.

On sait déjà que ces opérations pourront se faire « sous air « après en avoir obtenu l’accord de l’ASN et qu’un premier réacteur sera déconstruit totalement pour servir d’exemple pour la déconstruction des cinq autres.
L’ASN qui s’impatiente attend la fin de la première déconstruction pour 2050, car elle pense déjà à celles du parc actuel en service.

Parallèlement, les deux entreprises travaillent à une solution industrielle de vitrification des déchets de faible et moyenne activité, sa la base d’une technologie de Veolia.

[amazon_link asins=’2412048541,1508944334,280730656X,2211231446,2807313515,221370953X,2369651008,B078WWV3CB’ template=’ProductCarousel’ store=’notresiecle-21′ marketplace=’FR’ link_id=’cfd57e1c-5390-4550-8177-df4fba1f43da’]
Booking.com
Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer