Accueil / Politique / Dans l’application, le diable

Dans l’application, le diable

C’est un fait que souvent l’on oublie : tout ce qui est réalisé par l’homme, si malin et doué soit-il, peut être modifié, manipulé, par un autre.

Il en est, par exemple, ainsi des systèmes de protection de plus en plus sophistiqués, alarmes et caméra, qui pourtant n’empêchent pas l’acte de violence. De même, les anti-virus qui doivent être sans cesse remis à jour afin de tenter conserver un temps d’avance sur les pirates numériques.

Et que dire des attentats non déjoués mais qui font mouche malgré l’état d’urgence installé. Bien entendu, il faut se protéger, mais ne jamais oublier cette vérité.

Et, pour tout dire, je préfère nettement les actions de formation, d’entraide, de solidarité qui permettent à chacun de faire corps, de sentir bien dans un groupe, ou du moins d’y avoir sa place, pour éviter toutes sortes d’exactions.

Mais, un domaine reste inépuisable est l’interprétation, la manipulation d’un texte.

Ainsi, le nouveau Président veut-il instaurer le droit au chômage pour les démissionnaires – tous les 5 ans.

Prime abord : Bravo ; mais à y regarder de plus près, prenez garde.

En effet, actuellement, un salarié se faisant licencié bénéficie d’indemnités à ne pas négliger, même si elles risquent d’être raboter du fait d’un plancher inscrit aux prud’hommes. Il peut négocier son départ.

Or, avec cette mesure, dites-moi pourquoi un patron se laisserait il faire sachant que son salarié mécontent peut partir ?

Seuls ceux qui sont en situation de force réelle, dans la réalité vous devez en connaître beaucoup n’est-ce pas, pourront tirer marrons du feu, mais les autres ?

En fait, cette modification semble être bien positionnée dans une politique libérale extrême : assouplir toujours plus les droits des salariés permettant aux plus forts de s’en tirer nettement mieux que les autres.

Petit rappel en supplément, il est question aussi d’obliger le chômeur d’accepter dans deux offres raisonnablement valables.

Qui vous dit que ce sera dans son intérêt ???

À méditer !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com