Réflexions

Copier c’est volé

Les parons, volontaires dans la seule économie financière, se sont lancés à corps perdu dans la mondialisation.

Les plus démunis ont suivi en se disant pourquoi pas nous.

Les migrants ont donc été voir ailleurs si l’herbe qu’ils n’ont plus chez eux, est plus verte et grasse que sur leurs terres d’origine.

Les peuples restés sur place crient au scandale, c’est pas du jeu.

Les fous de tout côté et bord religieux détruisent à coup d’attentat des église d’un autre bord.

La réponse fuse ailleurs, sur un autre territoire qui n’a rien demandé.

Mais en boomerang, ils reçoivent en plein cœur la vengeance des cousins par alliance bien comprise.

Il ne s’agit pas de justifier ces actes, mais simplement de dire ce qu’il en est sans appeler au grand complot sournois.

Sinon, tout de même des nouvelles de l’illuminé qui suit sa marche de premier de cordée dans le style que celui qui m‘aime me suive.

Comme il ne faut pas qu’il y ait une seule tête qui dépasse, difficile de savoir combien l’aime d’autant plus qu’il y a eu erreur de casting de mettre le plus grand devant.

Mais toujours est-il qu’il conserve son credo de travailler plus en période de plein chômage.

Il envisagerait même d’allonger la durée de travail pour la prise de la retraite, taux plein ou non.

Ce qui est bien normal puisque les patrons font tout ce qu’ils peuvent pour virer leurs plus vieux anciens salariés.

Il n’y a plus de morale, la fidélité ne paie plus depuis que le marketing a envahi les salons de beauté des ressources humaines sans relation.

Mais l’illuminé a trouvé le truc pour faire rentrer les retraités dans le droit chemin du travail oublié.

Il laisse à penser d’une forte générosité d’un élan de solidarité d’une inflation compensée.

Peut, importe alors à quidam que cela représente tout juste 2, 3 euros, l’essentiel c’est le terrible % qui s’abat sur le déficit français.

Et ainsi, en douceur, les concernés comprennent que les petits boulots sont pour eux à la mode américaine.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.