Accueil / Pourquoi / Comportements à risques sur les routes

Comportements à risques sur les routes

accident0107Avec la sécurité sur les routes, nous sommes face à un curieux problème, a priori les gens n’ont pas envie, ni de mourir, ni de se retrouver blessé dans un hôpital avec le risque d’en sortir handicapé.

Sauf à être suicidaire, si on dit à quelqu’un qu’il est dangereux de sauter par la fenêtre (sauf du rez-de-chaussée), il ne le fera pas.

Pas davantage que sauter sous un métro ou un train à son entrée en gare.

Personne n’avalera un poison violent, ou ne se tirera une balle dans la tête, juste pour voir l’effet que cela produit.

Et pourtant, il est un domaine où le danger est réel et où tous les risques sont pris : sur les routes.

Lorsque je vois certains comportements, je me demande si les conducteurs n’auraient de tendances suicidaires ou meurtrières.

Le week-end dernier, j’ai été doublé à toute vitesse, par une superbe moto, sur l’autoroute A6, non loin de Paris. Le motard, habillé de manière parfaitement sécurisante : casque, blouson, pantalon et bottes. Rien à dire, en dehors de la vitesse un peu excessive.

Par contre, il avait une passagère, qui elle ne portait pas de casque, elle était en tee-shirt et en short. Je vous laisse imaginer le résultat, si pour une raison quelconque le motard perd le contrôle de sa moto, qu’une voiture fait un écart et heurte cette moto.

Si le motard devrait bien s’en sortir en étant convenablement vêtu, il ne resterait pas grand-chose de sa malheureuse passagère.

Pourtant, je suis persuadé, que si on demandait à ce motard, s’il a de tendances meurtrières et sadiques. S’il a envie de tuer ou de rendre invalide sa passagère, il répondrait que non et il serait sincère. Et pourtant, il l’embarque à l’arrière de sa moto dans une tenue totalement inadaptée.

C’est un exemple parmi tant d’autres que l’on peut croiser sur les routes.

Depuis, aujourd’hui, pour la sécurité de tous, l’usage des oreillettes pour téléphoner est interdit. Les jeunes conducteurs n’ont plus le droit de boire avant de prendre le volant.

En parcourant les réseaux sociaux, des blogs et autres sites d’information, beaucoup d’usagers contestent ces mesures.

Effectivement, elles sont probablement contraignantes.

Plus question pour un jeune de boire la moindre goutte d’alcool. Et ça râle. Là, je ne comprends pas. C’est pour leur sécurité. Personnellement, je serais partisan du “0 alcool” pour tous les conducteurs. Au moindre verre de vin, nous n’avons plus les mêmes réflexes.

L’objectif du jeune qui ne veut pas suivre c’est loi, c’est quoi. Qu’un soir, un policier frappe au domicile de ses parents pour leur annoncer que leur enfant est mort.

De la même manière pour les oreillettes pour téléphone. C’est vrai que c’est génial d’avoir le téléphone dans sa voiture. Parler au téléphone, en voiture, est très différent que de parler à un passager.

La conduite automobile est fonction de l’environnement, le passager voit la route, comme le conducteur. Et automatiquement, il va adapter sa parole (et l’attente de réponse) à l’environnement. Par exemple, au passage d’un carrefour, où la circulation est « complexe », le conducteur a besoin de plus de concentration, le passager le sait/le voit et arrêtera de parler, attendant que le conducteur soit à nouveau dans une situation plus simple à gérer.

Il n’en est pas de même au téléphone, où l’interlocuteur ne voit pas ce qui se passe et ne peut pas adapter la conversation à la réalité de la circulation.

Donc cette interdiction des oreillettes est justifiée. Par contre, ce qui l’est moins est de pouvoir utiliser les kits main libre faisant partie des équipements de base de la voiture. Ils devraient être également interdits. Mais, je pense que les constructeurs de voitures ont dû faire pression sur les politiques. D’autant plus que cela concerne les « grosses voitures ».

Pourtant, tous ces conducteurs qui se plaignent des contraintes de la conduite, avec des punitions de plus en plus lourdes en cas de non-respect du code la route, n’ont certainement pas un comportement suicidaire.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.