Accueil / Politique / C’est le résultat qui compte !

C’est le résultat qui compte !

Le fait de savoir si Emmanuel Macron est le président des riches ou non n’est pas le problème, c’est le résultat qui compte.

D’abord, que vont faire les très riches qui bénéficient d’une réduction de l’impôt sur la fortune, les sages vont-ils se contenter de l’effet d’aubaine ou investir dans l’économie réelle et ceux qui sont partis avec leur fortune, vont-ils revenir et investir en France ?

Les fortunes ne se déplacement pas d’un claquement des doigts et les esprits n’évoluent pas en fonction d’une profession de foi d’un président de la République que l’on ne connaît pas.

Il faudra du temps pour les voir sortir du bois et encore plus pour que cela produise des effets.

Par contre les effets sur les moins riches, qui subissent le prélèvement de 1,7 % sur leurs revenus, seront immédiats.

Les professions libérales et les fonctionnaires à qui on a promis des compensations, attendront qu’elles se réalisent, tant leur confiance dans les annonces des pouvoirs publics est limitée, il y a toujours des conditions, des exceptions et des différés.

Quant aux retraités, ils n’ont que leurs yeux pour pleurer, s’ils n’ont que leurs pensions pour vivre, ils attendront 2019 pour une majoration de 0,80 % de leur maigre pension de la Sécurité sociale et il n’y a rien à attendre de l’ARRCO et de l’AGIRC.

Ceux de la couche basse auront encore plus de mal que par le passé à boucler leur budget et ceux qui frôlent ou qui se comptent parmi les classes moyennes différeront dans l’immédiat leurs achats, en attendant d’y voir plus clair, comme par exemple de savoir si ce supplément de CSG sera déductible ou non de leur bas d’imposition à l’impôt sur le revenu, ce qui est loin d’être négligeable pour les plus aises d’entre eux.

Ceux derniers savent déjà qu’ils ne bénéficieront pas, leurs « hauts revenus » les en écartent de la suppression progressive de la taxe d’habitation, ils seront parmi les 20 % à les payer comme par le passé.

Le gouvernement compte sur ces perspectives de relancer les investissements et l’activité.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*