Accueil / Réflexions / C’est pas Max, mais…

C’est pas Max, mais…

Il est libre l’illuminé.

Il continue dans son aveuglement de penser d’avoir raison.

Et il a raison de faire comme Marie-Antoinette de se moquer de ces mécréants désireux de ne pas changer d’habitude au lieu de manger du pain manger des brioches.

Et l’avenir lui a donné raison à cette désormais petite qui ne perdait pas la tête : la brioche est nettement plus chère que le pain béni du dimanche.

Il a raison l’illuminé : il faut sortir des énergies qui bouffent trop de Co2.

Il faut sortir de la sur-consommation.

Il faut sortir de ce qui empêche les vrais riches de vivre proprement.

Et donc au lieu d’éradiquer la production de ces produits, il vaut mieux les taxer à ‘infini.

Gagnant sur tous les tableaux : les français n’ont rien de rien compris et les sous rentrent à flot dans des caisses aujourd’hui bien vide de toutes richesse.

Les française comprennent le désarroi prioritaire de la planète et de la vie entière et son nom à l’illuminé restera gravé dans les tablettes de la survie qui a échappé à l’inéluctable.

C’est bien, il a bien écouté ses maîtres, il a bien appris sans rien comprendre à rien ce qui fait tout son charme.

Les représentants jaunes ne seront pas reçu par ce haut personnage puisque leur nomination unilatérale fait débat.

C’est malin, hautement politique.

Pas de représentants responsable pas besoin de dire que l’on va faire voir que l’on a bien compris, juste faire semblant et rira bien qui rira le premier.

Ainsi les moins riches, pratiquement 20 % de la population, continueront-ils à rouler dans des conditions polluantes, les plus riches continueront à s’enrichir en écoulant un stock de véhicules polluants, les personnes âgées devront compter sur leurs enfants chômeurs pour payer leur fin de séjour dépassant sans compter leur retraite gelée et amputer, pour les moins vernis, des rabais d’aides sociales.

Et la France, tête de gondole pour premier de cordée continuera ) avancer la tête dans le sable pour vérifier que l’autruche a bien été sauvée.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.