Accueil / Politique / Bonne nouvelle

Bonne nouvelle

Très bonne nouvelle, même : des salariés devaient être virés car l’entreprise ne pouvait plus survivre faute de commandes de la part de deux constructeurs bien de chez nous : Cocorico, achetez français !!!

Les menaces de ces désormais, a priori, anciens futurs licenciés chômeurs sans autre espoir que la haine, n’y avaient rien fait jusque-là.

Pas possible, on fait ce que l’on veut chez nous, on passe contrat avec qui on veut et basta.

Et pourtant, juste après des élections pestilentielles et la constitution d’un gouvernement, prouvant bien que le seul choix des citoyens était la droite dite modérée et l’extrême droite, le basta se termine par une grande énorme surprise : les commandes qui n’existaient plus sont de retour.

Merci qui ?

Merci M. Le ministre droitier et ces deux patrons sociaux humbles qui ont dû houspiller leurs troupes de ne pas avoir compris le sens caché de leur message ; espérons qu’il n’y ait pas licenciement en vue dans l’air.

Ah les grands hommes, fiers d’être appelés aussi par ce nouveau gouvernement n’ont bien entendu eu aucune velléité contre l’ancien et surtout pas demandé une quelconque compensation à l’actuel nouveau engagé comme il est dans une réelle baisse du chômage dont les bases ont été balisées précédemment, mais chut, il ne faut pas le dire.

Ah quand des gens sérieux, et non pas moins importants, se donnent la main que c’est magnifique l’économie libérale.

Moi, j’en redemande, non pas du libéralisme mais des élections permettant de rendre à César qui lui appartient et aux salariés de conserver ses biens, son pain et travail. Et c’est bien connu quand el travail va tout va d’autant plus si l’on est bien logé.

Tiens, c’est marrant, mauvaise habitude, j’écoute en même temps la télé qui m’indique que c’est merveilleux la France à gagner sur un circuit moto, juste après le premier suivi par notre premier ; rien en change…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*