IdéesInfosRéflexions
A la Une

Bon courage … à ce point

Ce trouve curieux, depuis quelques années, le plus souvent à la fin d’une conversation professionnelle, de terminer par « bon courage ».

Ce matin j’ai lu, avec étonné, dans la contribution d’un assureur sur Twitter « Bonne semaine à tous et bon courage ! »

Je sais bien que l’origine du mot « travail » vient du Latin avec le « tripalium », qui était un instrument de torture.

Aujourd’hui, en France, il ne faut pas exagérer, le travail est loin d’être une torture, même si on a un/une che(fe) pénible, si la masse de travail est par moment trop importante voire sans intérêt, je pense que ceux qui à l’époque de la Rome antique étaient torturer avec l’instrument à 3 pieux, le tripalium, souffraient vraiment. On aurait pu leur dire « bon courage », c’était justifier et réel.

Pas, dans le monde occidental actuel et surtout pas pour celles et ceux qui travaillent dans un bureau.

Généralement, lorsque l’on me dit « bon courage » à la fin d’une conversion en guise de « au revoir », je demande toujours « courage de quoi ». Ca désarçonne toujours ma/mon interlocutrice.teur qui ne sait que répondre.

Maintenant, si pour certains.es leur travail est une torture et bien il en changer.

Je comprends le « bon courage » avant un opération chirurgicale, une épreuve sportive d’endurance, … lors d’un deuil, d’un divorce, …

Dans tous les autre cas … arrêtez avec le « bon courage ».

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.