Accueil / Réflexions / Avant, c‘était…

Avant, c‘était…

Avant, c’était de mignonnes petites souris, aujourd’hui ce sont d’affreux rats qui parcourent les rayons cette grande distribution au carrefour des pains et autres croissants.

C’était vraiment mieux avant.

En Outre Atlantique, ils profitaient de leur piscine en famille, un soir du matin d’une journée ordinairement ensoleillé, ils ont du la partager avec un squale squatteur.

C’était mieux avant.

Au sud Ouest de cette Outre atlantique tant aimée, des pêcheurs vaquaient paisiblement à leur cher passe-temps.

Puis un lion a surgit, il était de mer, c’est toujours pas marrant.

C’était mieux avant.

Elle était belle et en plus avait de l’argent.

Elle voulait ressembler à son idole en dépensant son trésor.

Elle y a réussi tombant sur un chirurgien pas né de la dernière pluie ; mais elle en a perdu son esprit.

C’était mieux avant.

Toujours dans cette superbe région terrestre, un président populaire avait redonné tant d’espoirs au petit peuple qu’il en perd la tête se croyant tout permis.

Avant c’était sur l’échafaud.

C’était mieux avant.

Hier, le grand homme au képi savait en général faire savoir ce qu’il  pensait sans vraiment le dire, aujourd’hui le petit impérieux, mais premier en tout à l’égout, dit sans penser ce qu’il sait.

C’était mieux avant.

Ça va fort au château fort du Ps ; a priori, ils font dans les produits blancs.

Cette grande lessive sera-t-elle suffisante ? C’était mieux avant.

l’impérieux, mal lu sur un mauvais consensus, va s’expliquer bientôt télévisuellement sur sa belle politique de remontée du pouvoir d’achat des puissants, grands et riches.

Il expliquera sans doute, comme il l’a fait avec dames infirmières, en s’énervant, un peu beaucoup, je ne vous aime pas, en leur disant leur incompétence à ne pas remarquer que les budgets avaient augmentés alors que leur seul regard portait sur les emplois manquants.

C’était vraiment mieux avant…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

----------------------

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*