Accueil / Réflexions / Autrement

Autrement

Alors que le souhait de tout le monde ou au moins de la majorité non silencieuse qui ne se laisse pas faire, devrait être de vivre librement en harmonie sans peur des autres, il semblerait que la tendance actuelle fasse partie du contraire ; même en France, nous avons failli y avoir droit.

Mais des circonstances atténuantes, il y en a plein les rues libres d’une expression démocratique quoiqu’en disent certains lorsqu’ils sentent qu’il sont du pouvoir.

Je persiste à penser que ces difficultés ne seraient pas si l’ouverture des frontières avaient été pensée pour le peuple, les individus et faire avancer le social permettant à chacun le ressenti d’un mieux vivre.

Mais, non, elle a été faite exclusivement pour le marché, les entreprises, le capital profitant uniquement à une caste de privilégiés servis par un fonction publique internationale crée pour leur complaire en contre-partie d’avantages avancés.

Cela n’a fait qu’accentuer la dichotomie entre les dites sociétés et le peuple mais les riches se sont encore plus enrichis, les gouvernants ont encore plus de pouvoir d’être en place, même si leur action est souvent bridée officiellement par des intérêts supérieurs qui ne concernent guère les peuples.

Ainsi, forts de leur pourvoir et, surtout sans doute, de leurs bras armés d’être humains pourtant faisant partie du peuple, les défendant corps et âmes en croyant protéger une loi républicaine équitable.

Et c’est ainsi qu’ils font passer des absurdités tels commencer à donner aux entreprises sans aucune contre-partie les deniers de l’état et les moyens d’encore moins dépenser dans leurs actions de tous les jours en laissant croire que forcément les patrons de ces officines vont naturellement en faire profiter ses salariés, fournisseurs et clients.

Alors que cela va à l’encontre de l’axiome patronal qui recherche de tout temps à vendre le plus cher possible un produit/service qu’il a acquis le moins cher possible pour faire un maximum de bénéfice à son seul profit ; bien sur, il y a des tas de variantes possible, dce qui fait le piquant du jeu d’être aux commandes….

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*