Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Autant en emporte le vent a été censuré

Une plateforme de vidéo en ligne a supprimé, a censuré, de son catalogue l’un des films les plus connus au monde, ayant reçu le plus de récompenses : Autant en emporte le vent.

Une réaction dans la mouvance des événements actuels, notamment aux États-Unis de ce policier « blanc » qui a asphyxié en public jusqu’à ce que mort s’ensuive, un homme « noir ». Comportement inacceptable.

Que vient faire Autant en emporte le vent dans ce drame ?

Il est évident qu’aujourd’hui, le réalisateur Victor Fleming ne mettrait pas en scène de la même manière le roman de Margaret Mitchell, elle-même ne l’écrirait pas avec les mêmes mots.

Rappelons que l’histoire débute en 1861 et se déroule avant et pendant la guerre de sécession aux États-Unis, opposant le Nord au Sud, notamment, pour mettre fin à l’esclavage qui existait dans les états du Sud.

Aux États-Unis, il a fallu attendre les années 1960 pour étendre les droits civiques des Noirs (arrêt Brown v. Board of Education en 1954, puis vient le Civil Rights Act de 1964 et le Voting Rights Act), que jusqu’en 1967 les mariages mixtes étaient interdits.

Cela paraît inimaginable de nos jours, mais aux États-Unis, la Croix-Rouge jusqu’en 1942 faisait la différence entre le sang des donateurs « Noirs » et des donateurs « Blancs ». Un Noir doit recevoir du sang de Noir et un Blanc du sang de Blanc.

C’est dans ce contexte, cette manière de voir le monde, que le roman a été publié en 1936 et le film produit en 1939. Où dans le film, les « Noirs » ont une manière de s’exprimer différentes des « Blancs », notamment sans les « r ».

Malgré la ségrégation de l’époque, celle qui joue la « nounou noire » l’actrice Hattie MacDaniel a reçu l’un des huit Oscars remportés par le film. Mais, elle n’a pas eu le droit d’assister à la « première du film », ni de s’asseoir avec les membres de l’équipe lors de la cérémonie des Oscars, Hattie MacDaniel fut au fond de la salle dans la zone réservée aux … « Noirs ». Une autre époque … un autre monde.

Une époque, un contexte que nous ne pouvons ni comprendre, ni accepter de nos jours, quelle que soit notre couleur de peau, nos croyances, nos us et coutumes, nous sommes avant tout des humains.

Si on censure Autant en emporte le vent, on va devoir censurer nombre de romans, de films, de tableaux, de sculptures, … Il faut lorsque l’on lit ou regarde une œuvre du passé, la remettre dans son contexte historique.

Autant en emporte le vent est un des plus beaux films du cinéma, il faut alerter avant la projection du contexte historique de premier tiers du XXème, période où le roman a été écrit et le film produit.

Sinon, il va falloir censurer beaucoup de choses. Simplement, les films tournés jusqu’au début des années 1950, où l’on voit des gens fumer, dans les salles de spectacles, les restaurants. Censurer les films où l’on voit des parents mettre une fessée à un enfant, où un enseignant corriger un de ses élèves. …

La pire des choses serait d’oublier le passé, de tout réécrire, comme le font les révisionnistes, qui réécrivent l’histoire comme ça les arrange.

L’esclavage a existé, Autant en emporte le vent se déroule durant la fin de cette terrible époque, et il a été tourné avec la vision des gens du début du XXème siècle.

Que dira-t-on au siècle prochain des films, des livres, des chansons, des tableaux, … produits en ce début de XXIème siècle. Ils ne correspondront certainement pas aux normes de l’époque.

Que feront nos descendants ?

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.