Accueil / Politique / Au fait du prince

Au fait du prince

Je vous avais déjà parlé de la drôle de réponse faite par notre impérieux pour justifier la ponction fiscale faite aux seuls retraités, considérés comme riches, ou du moins aisés, même s’il s’agit en fait de Cotisations sociales.

Mais, je ne peux m’empêcher de revenir sur les détails donnés par ce grand monsieur je sais tout.

Cette majoration des ponctions pécuniaires serait normale parce que nous sommes de la génération de ceux qui n’ont pas connu la guerre et nous ne sommes pas de la nouvelle connaissant les affres du chômage.

Merci pour ceux qui ont plus de 73 ans qui ont du vivre de joyeuses années de début de vie et pour ceux qui ont tenté l’aventure en Indochine ou Algérie.

Pas chômeurs les retraités que l’on a viré à 50-55 ans alors que la promesse de le retraite normale était à 62 ans ? En fait, plutôt l’impression qu’il parle de lui-même qui ne sera jamais chômeur et que, s’il vit une guerre ce sera par procuration.

Il aurait du être vétérinaire car lorsque l’on veut tuer son chien, rien de plus pratique de dire qu’il a la rage.Mais, c’est vrai que d’autres arguments aussi fallacieux avaient été donnés : c’est pour permettre la baisse des charges salariales.

Un maire de droite qui, après avoir fait appel à manifester ses concitoyens, qui dit que l’essentiel en entreprise, c’est l’être humain, le social, on comprend bien que tout est retourné lorsque dans le même temps l’un qui se dit venir de gauche pérore auprès de nouveaux étudiants sur la valeur capital.

Les enfoirés, vous entendez ?, ne font pas recette auprès de certains artistes qui critiquent pêle-mêle l’argent conservé en réserve (?), les nuits couchées dans les 5 étoiles (?) et l’ambiance parfois délétère…

Ainsi donc tout ne va pas aux handicapés de la vie ?

A moins que ceux qui y participent en soi(e), ce qui serait une vrai bonne action qu’elle a son utilité.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.