Accueil / Réflexions / Arrête…

Arrête…

C’est carrément incroyable, inouï, invraisemblable, la gendarmerie délivre sur sa page Facebook, non piratée, l’art et la manière de ne plus avoir d’amende pour excès de vitesse.

J’ose à peine ici à répéter leurs dires tellement je me doute bien qu’il y a très certainement une astuce qui n’a pas atteint mon cerveau en déperdition.

Mais je vais tenter de vous décrypter le truc, Il suffirait simplement de bien lire les panneaux sur bord de route ou à défaut savoir où l’on roule carrabosse, repérer dans son véhicule, oui il vaut mieux être à bord cela fonctionne encore mieux, le compteur de vitesse.

qu’il soit de quelque manière selon l’âge, la catégorie, l’option, le luxe, il y en a forcément un.

Toutefois veiller à lire le mode d’emploi de votre 4 ou 2 roues à l’arrêt au repos, si moteur éteint, il s’agit d’un stationnement.

Une fois les deux impactés, faire en sorte qu’ils concordent exactement.

Vous pouvez, heureux veinards si vous en êtres pourvus, mettre en mode action votre régulateur de vitesse au bon niveau.

Et vive la vie (auto)routière pour vous.

Circulez y a rien à voir monsieur l’agent gendarme et pied de nez (en tête pas en vrai sinon c’est une autre histoire) au radar qui broie du noir.

Mais, attention la vigilance est de mise, il faut aller très vite comme la vitesse à laquelle vous allez.

Et, vous me croyez ou pas, cela fonctionne admirablement, il ne s’agit pas d’un poisson de saison, depuis que j’applique, environ deux heures et demi, pas un seul pv en vue sauf peut-être un pour feu rouge mal éteint.

Mais là, aucune astuce à l‘horizon car les malandrins gardent l’essentiel pour eux.

Notamment, rien ne dit si cette belle astuce n’est pas révélée trop tardivement puisque vient par ordonnance bien commandée la vitesse à 80 qui forcément chamboule : les croques-morts en croquant moins menacent de licencier si le gouvernement ne trouve pas parade à leur future décroissance.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.