Accueil / Réflexions / Agressivité de la prospection téléphonique

Agressivité de la prospection téléphonique

telephone0304Régulièrement, je reçois des appels téléphoniques sur mon fixe ou mon portable provenant de centres d’appels faisant de la prospection téléphonique, mais je suis loin d’être le seul à devoir… subir… cela.

Je ne suis pas opposé à la publicité, aux mailings, e-mailing ou même prospection téléphonique, mais ce que je trouve agaçant est – trop souvent – une forme d’agressivité de la prospection téléphonique.

Lorsque la prospection est faite par l’intéressé lui-même, un commercial, le contact est franc mais jamais agressif. Le simple fait de dire à la personne « non, je ne suis pas intéressé », mais fin à la conversation sans plus. D’ailleurs, le commercial a mieux à faire, en l’occurrence appeler d’autres prospects, que de tenter de convaincre pour simplement décrocher un rendez-vous.

Par contre, la prospection depuis les centres d’appels est d’une tout autre nature et dans ce qui suit je n’incrimine pas les personnes qui travaillent sur ces plateformes d’appels. Elles ne font qu’appliquer ce qu’on leur demande de faire.

Ce sont les méthodes utilisées qui sont critiquables.

Du style « je suis Madame machin et je suis dans votre quartier en ce moment » ou bien, mais c’est la même chose « je suis Madame machin et Madame m’a demandé de vous appeler, elle est dans votre quartier. »

Il y a de nombreuses variantes, et nul doute que ces appels viennent de plate-forme d’appel, on entend parfaitement le brouhaha qui entoure la personne qui appelle.

Me concernant, dans 9 cas sur 10, on m’appelle pour me parler :
– des prochaines réformes fiscales ou de choses similaires,
– d’économie d’énergie et d’avantages fiscaux.

Jusque-là, rien de critiquable, après tout c’est de la prospection téléphonique.

Mais, là où ça devient agaçant, c’est lorsque je dis, tout simplement : « je ne suis pas intéressé ».

Normalement, la personne devrait me dire « j’en prends note, au revoir »

Et bien NON. J’ai droit à des « Pourquoi », « vous êtes forcément intéressé », « Vous direz cela directement à Madame truc, fixons un rendez-vous »,…

En persistant à dire « ça ne m’intéresse pas », la personne continue à insister, il m’est même arrivé, de raccrocher et d’être immédiatement rappelé, en m’expliquant que la communication avait été coupée avant de prendre rendez-vous.

C’est pénible et récurent.

Et vous, êtes victimes de ce type d’appels ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Un commentaire

  1. Effectivement, les soi-disantes lois du marketing imposent à des salarié(e)s payé(e)s au ras des paquerettes, à lire un script écris à l’avance et ayant réponse à multitudes d’objections.
    Pour ma part, moi qui ait été Créateur de centres d’appels dans l’assurance, et même précurseur, je trouve cela stupide car le vrai intérêt d’un centre d’appels (hors les gains réalisés par les propriétaires/actionnaires et cadres dirigeants) c’est de mettre un outil performant au service de vrais commerciaux qui adapteront leur discours en fonction de la situation rencontrée.
    Mais, que demander à des centres externalisés, à l’étranger (parait que le Maroc c’est vraiment bien..) sans vrai connaissance de la culture des appelants, et surtout rémunérés au nombre de RDV obtenus et peu importe que ces RDV se soldent pour le commercial terrain par une porte close.
    Mais rien n’a été inventé car cela ressemble étrangement aux techniques des l’assurance vie, du porte-à-porte ou seuls comptent les chiffres et non la relation humaine…
    Perso, tous les appels 017…, 016… ou 018… Je ne réponds pas !

    a+
    JC

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.