IdéesRéflexions
A la Une

A trottinettes masqués

40 millions de masques seront distribués aux plus précaires via la poste.

Les Sdf seront-ils contactés ? Pourquoi n’avoir pas considéré que la précarité se devait d’être au niveau du seuil de pauvreté voire pour ceux qui touche le Rsa ou même, pourquoi pas, uniquement le smic ? Les ministres sortent du bois pour dire que le coût mensuel des masques ne correspondant pas dut tout à ce qui est dit par des organismes et association qui ont le mauvais goût de plaisanter avec les chiffres.

Mais il est vrai que si le prix d’un masque était resté à 0,10€, la plainte ne serait pas la même.

Et cette plaisanterie d’accepter le remboursement aux personnes sensibles sous délivrance d’une ordonnance de bon sens.

Sachant que la visite ne sera pas gratuite, où sont les économies ? Par rapport au coût d’une hospitalisation avec réanimation aspirée, la distribution en masse ne serait-elle pas plus rentable ? Un grand événement, s’il n’est pas planétaire, est suffisant pour alerter les journalistes, faire de grandes pages d’un magazine réputé et l’objet de l’interview de l’auteur sur une chaîne qui n’en est pas moins grande.

Il est vrai que ce dernier n’est pas n’importe qui.

C’est un ancien président chassé de son royaume par des êtres primaires incapables d’aller jusqu’au bout de leur désertion.

Le livre est destiné au succès tant il est vrai, paraît-il, que les bons citoyens aiment aller voir ce qui se passe dans les chambres à coucher royales.

Mais cet homme se fait présenter comme un spécialiste des crises.

Il ne pouvait pas dire mieux.

L’on en sait un peu plus sur la volonté écologique de l’ancienne maire de la Capitale.

Un accord, dans le cadre de la mobilité sur son territoire a été signé.

De belles trottinettes, 10 000 sans doute pour commencer, électriques de surcroît, seront désormais en location comme l’étaient les auto-mobiles vertes.

C’est sans doute pour faire plus vert que l’accord est signé avec un des radins de la Cee et qui n’a rien à voir avec la production directe, ce qui veut dire non français.

Et, à l’heure du constat om ces engins causent la panique dans sa ville la désormais vieille en fait venir d’autres afin, sans doute, tenir à carreaux les piétons désormais personne no grata.

Younique

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.