IdéesRéflexions
A la Une

À quel niveau de revenu on se situe dans la classe moyenne ?

Milliardaires
Milliardaires

Pour le gouvernement, un couple de retraités dont la pension mensuelle atteint 2 000 euros/mois à un revenu suffisant pour supporter la majoration de la CSG de 1,70 % et de ne pas bénéficier de l’indexation de sa pension sur l’évolution du coût de la vie, telle que déterminée par l’INSEE.

Ceux qui sont dans cette situation se qualifient par dérision de « retraité riche » mais sans faire partie pour autant de la classe moyenne.

La classe moyenne se situe entre la classe des pauvres et celle des riches, sans être clairement définie, on pourrait la diviser en deux tranches, la classe moyenne tout court, qui doit compter ses sous et la classe moyenne supérieure, celle qui « a de quoi » quoi qu’il arrive.

Les hommes politiques, selon qu’ils sont dans la majorité oui dans l’opposition manipulent la notion de « classe moyenne » sans discernement, en fonction de ce qui les arrange.

On ne peut pas leur donner tort, parce que le fait d’appartenir ou de ne pas appartenir à la classe moyenne n’est pas seulement une question de revenu, mais aussi une question de culture et de style de vie.

C’est l’un des problèmes cruciaux du départ à la retraite, qui se traduit, à l’instant T par une chute significative du revenu, d’au moins d’un tiers, pour les mieux placés.

Les retraités sont aujourd’hui plus que jamais placés devant la réalité, du fait de la retenue à la source de l’impôt sur le revenu sur leurs pensions qui voient ce dont ils disposent pour leurs dépenses, dès le début de mois et qui doivent faire avec.

Faut-il croire qu’il faut disposer de 3 000 euros par adulte pour faire partie de la classe moyenne ou de 1 800 euros seulement, pour être dedans, quand on écoute le gouvernement, ce qui prouve que cerner la classe moyenne est extrêmement difficile et explique le flou définitionnel qui l’entoure.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.