Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

50 ans après… La Minerve a été retrouvée

Florence Parly, vient d’annoncer, le 22 juillet que le sous-marin français, La Minerve, disparu le 27 janvier 1968, il plus de 50 ans, avec cinquante-deux membres d’équipage à son bord avait été retrouvé au large de Toulon, par 2 350 mètres de profondeur.

Au cours d’un exercice, le navire à propulsion diesel/électrique avait implosé sous la pression, en coulant à la suite d’une avarie de barre, peut être conjugué avec une entrée d’eau à bord ce que l’on ne saura jamais.

En coulant le navire s’est disloqué et a été retrouvé sous la forme de trois groupes de morceaux de taille variable, apparaissant distinctement, éparpillés sur 300 mètres de distance.

Ce constat doit rassurer les familles sur les conditions de fin de vie de l’équipage, qui auraient pu être dans un sous-marin se trouvant intact, incapable de remonter des jours et des jours au fond de l’eau, avec un équipage agonisant.

À l’avant, le massif du navire est détruit, mais l’identification a pu être réalisée formellement, les premières lettres de son nom « Mine » sont lisibles sur le kiosque du sous-marin et le S de son identification, La Minerve étant le sous-marin S-647 est resté visible.

Cette découverte, réussie par des robots sous-marins autonomes a été un soulagement pour les familles, face à un secret-défense imposé par les autorités.

C’est lors du cinquantenaire de la disparition du navire à Toulon que les familles réunies à l’initiative du fils du commandant de bord, ont décidé d’agir en demandant au ministère des armés de relancer les recherches pour retrouver l’épave, alors que d’énormes moyens venaient d’être mobilisés, avec succès, pour retrouver au large de l’Argentine les débris du San Juan un sous-marin argentin presque semblable, à La Minerve, qui avait coulé lui fin 2017.

Pour les familles, c’est la fin d’une longue attente et de beaucoup de questions et d’espoirs, après la découverte du San-Juan.

L’épave du San-Juan a été découverte par un navire privé de l’entreprise américaine Ocean Infinity, équipé d’une flottille de robots sous-marins, qui a aussi découvert l’épave de La Minerve à 45 km au large de Toulon.

Les débris du sous-marin La Minerve ne seront pas renfloués, c’est un sanctuaire maritime, comme c’est le cas de pour toutes les épaves dans la marine nationale.

Une cérémonie officielle, en mer, sera organisée à la fin de l’été, afin d’honorer les morts de La Minerve.

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.