Idées

4 façons dont l’USAID se mobilise après le passage de l’ouragan Dorian aux Bahamas

ShareAmerica

L’ouragan Dorian – la tempête la plus violente jamais connue par les Bahamas et la 2e plus forte tempête dans l’Atlantique jamais enregistrée – a frappé ce pays de plein fouet le 1er septembre.

Voici 4 façons dont l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) aide les personnes et collectivités affectées par l’ouragan Dorian :

  1. Déploiement d’une équipe de secours de l’USAID

Le 2 septembre, l’USAID a déployé une équipe d’intervention en cas de catastrophe naturelle (DART) pour coordonner les opérations de secours américaines, évaluer l’étendue des dégâts, identifier les besoins prioritaires et travailler en étroite collaboration avec les autorités locales et les organisations humanitaires pour aider les personnes sinistrées.

Cette équipe d’élite est actuellement composée de 32 spécialistes des catastrophes, notamment des logisticiens et des experts en abris d’urgence.

  1. Déploiement d’équipes de recherche et de sauvetage

Une équipe de secours marchant sur un tarmac, en direction d’un avion (© Fairfax County Fire and Rescue)

L’USAID a déployé une équipe de recherche et de sauvetage de Fairfax (Virginie). Cette équipe évalue les dégâts par voie aérienne et soutient les opérations de recherche et de sauvetage dans les zones les plus sinistrées.

Le 4 septembre, 57 experts de recherche et de sauvetage de la brigade des pompiers et de secours du comté de Fairfax accompagnés de 4 chiens ont été déployés aux Bahamas pour rejoindre l’équipe d’intervention de l’USAID en cas de catastrophe naturelle. Cette équipe a apporté plus de 22 tonnes de matériel médical et d’équipements spécialisés, notamment des bateaux pneumatiques, des gilets de sauvetage, du matériel de sauvetage aquatique, des appareils d’écoute et des caméras de recherche. Les équipes américaines travaillent en collaboration avec les autorités bahamiennes aux opérations de recherche et de sauvetage. Elles inspectent également les bâtiments et les infrastructures à la recherche d’éventuels dégâts.

  1. Acheminement d’aide humanitaire par voie aérienne et maritime

Le 4 septembre, l’USAID a acheminé par avion de son entrepôt d’urgence à Miami 47 tonnes d’approvisionnement de secours, notamment :

  • 450 rouleaux de bâche en plastique pour aménager des abris d’urgence ;
  • 2 400 seaux et conteneurs pour fournir de l’eau potable ;
  • 600 kits d’hygiène pour endiguer la propagation de maladies ;
  • 4 kits d’outils servant à enlever les gravats et comprenant notamment des tronçonneuses et des haches.

Le 6 septembre, cinq navires de la Garde côtière américaine des États-Unis sont arrivés sur place avec 250 rouleaux de bâche en plastique de l’USAID afin d’aménager des abris d’urgence.

En tout, 44 000 personnes affectées par l’ouragan bénéficieront de l’aide humanitaire fournie par l’USAID.

L’USAID a acheminé par avion 47 000 tonnes d’approvisionnement de secours aux Bahamas destinés à être distribués aux collectivités affectées. (Daniel Durazo/Ambassade des États-Unis à Nassau)

  1. Collaboration avec des organisations humanitaires partenaires

À ce jour, l’USAID a fourni plus de 1,8 million de dollars en aide humanitaire pour aider les personnes touchées par l’ouragan Dorian aux Bahamas. Ce chiffre comprend les fonds versés à la Croix-Rouge des Bahamas destinés à fournir des articles ménagers à ceux qui ont tout perdu.

La Croix-Rouge des Bahamas distribue des kits d’hygiène, des réchauds, des serviettes de toilette et des couvertures aux sinistrés. Ces distributions continueront dans les prochains jours.

Les États-Unis soutiennent tous ceux qui sont affectés par cette catastrophe et continueront à œuvrer pour sauver des vies, soulager les souffrances et aider les populations à retrouver une vie normale.

Tags

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page