Accueil / Réflexion / Il y a ouverture et ouverture

Il y a ouverture et ouverture

Dans le domaine de mes activités professionnelles, je reçois régulièrement toutes sortes de propositions commerciales.

Et souvent des propositions commerciales pour de la… prospection commerciale.

Et il y en a une qui est récurrente depuis quelque temps, c’est l’envoie de mailing par SMS.

L’argument pour tenter de me vendre cela est le taux d’ouverture des SMS par rapport aux taux d’ouverture des courriels (e-mails pour ceux qui préfèrent l’anglais).

Le taux d’ouverture d’un mail commercial est proche de zéro, s’il ne part pas directement dans les SPAMS.

Par contre, on m’explique que le taux d’ouverture d’un SMS serait supérieur à 90 %.

Comment est-ce possible ? Même les publicités « papier » celle que l’on reçoit dans sa boîte aux lettres n’ont pas un taux d’ouverture de l’enveloppe aussi élevé.

D’autant plus que mes interlocuteurs m’indiquent que l’ouverture est forcément volontaire, que fait le destinataire va lire mon message et… bingo… il y a une forte chance qu’il devienne client.

Sauf, que ce n‘est pas la vérité.

Si sur les téléphones qui ne font que téléphone, il faut volontairement ouvrir les SMS pour les lire, ce n’est pas le cas sur les smartphones.

Dès que je reçois un SMS, mon l’iPhone l’ouvre et me l’affiche, même sans déverrouiller l’écran, et renseignement pris, il en est de même sur les smartphones Androïd.

Donc, le taux d’ouverture des SMS est, admettons, supérieur à 90 %, mais quel est le taux de lecture de ces messages commerciaux envoyés par SMS, certainement pas plus important que ceux envoyés par courriel.

Personnellement, il m’arrive de parcourir certains mails commerciaux (j’ai même découvert comme cela des marques des enseignes que je ne connaissais pas et dont je suis devenu client – si, si c’est vrai).

Mais, les SMS, je considère que c’est une intrusion dans ma sphère privée, le SMS est à usage personnel (pour recevoir des messages de gens que je connais, des confirmations de commandes, de livraison, des codes d’autorisation de paiement,…) mais certainement pas des réclames.

Comme les SMS s’ouvrent automatiquement sur l’écran de mon iPhone, dès que je vois que c’est de la publicité : je détruis le message.

Et vous, êtes sensible aux SMS commerciaux ?

Que pensez-vous des SMS publicitaires ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com