IdéesRéflexions
A la Une

Vous aurez tout compris

J’avais déjà du dire croire que la province était moins chère que Paris capitale et ses quartiers mal famés au-delà du périph(hic).

Pourtant, l’analyse pratique faite, je ne l’ais point constaté écoutant comme tout le monde se vanter sur les ondes radio, un grand de la distribution low cost comme ils n’ont pas encore dit ;  « C’est pas cher, et c’est le même prix partout en France ».

Donc si c’est partout, c’est pareil où que l’on aille.

Puis, marchés faisant, c’est dingue comme les marchés d’ailleurs sont plus distrayants que ceux du quartier habituel, le constat est sans appel.

Les prix sont à la même, voire plus cher si l’on est pris pour un touriste en quête du bon à petit prix.

Pourtant j’ai eu l’avantage un midi de trouver un petit resto qui valait son prix.

Son adresse m’avait été conseillé par tous les avis trouvés sur Internet comme quoi, ce n’est pas si mauvais que ça à la toile.

L’endroit sent le propre mais surtout le convivial d’un patron qui vient directement, sans chichi, vous accueillir pour que vous soyez aussi bien que chez soi.

Il nous présente le menu que nous commençons comme il se doit immédiatement car la route interdit la boisson.

Nous aurons droit en entrée un buffet brillamment garni.

Oui, comme ailleurs, sauf qu’ici, c’est grand, il y a de tout où ailleurs il faudrait en réunir plusieurs pour avoir celui-là.

Et en plus c’est frais.

Normal vu la haute fréquentation d’ouvriers, d’artisans, de salariés et peut-être quelques cadres ayant laissé leur cravate révolu chez eux.

Et puisqu’il y a buffet, volonté n’est pas grande de vouloir et pouvoir y retourner à l’infini jusqu’à fin de l’envie : saucissonnerie, plats charcutiers, harengs, maquereaux qu’ils sont beaux, salades diverses et variées, et cornichons, beurre, et rillettes et autre j’en oublie.

Puis, le plat du jour arrive pimpant, frais préparé avec si vous aimé des frites maisons de A à Z.

On aime ou pas, c’est comme cela.

Mais, au préalable, la patronne, voyant bien que vous venez de venir, vous conseille gentiment plutôt d’aller voir tout de suite dans les desserts var les habitué eux savent et si vous voulez tartes…

Le tout avalé au son d’un cidre de cru à volonté selon votre capacité.

Et oui, un bon repas encore possible, simple mais pour 12€ tout compris qui dit mieux ? Si café vous avez envie, vous rajouterez simplement 1€, merci patron !

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer