Vote

Cela a été dit et répété, chacun en sa libre expression de savoir s’il s’agit d’un droit ou un devoir.

Dans ce dernier cas de figure, il est intéressant de noter que l’acte de vote se fait à l’extérieur de son chez soi et parfois le lieu obligé est l’école.

Mais, tout aussi surprenant est de constater que personne ne vous apprend le pourquoi, comment voter.

Sans doute cet acte est-il inné et bienvenu depuis la naissance.

À quoi répondront les plus érudits qu’il s’agit d’éducation familiale et là retour, avec soulagement, dans son petit concon.

Et l’on s’étonnera que les enfants votent par rapport à leurs parents comme un peu une stat dit que 85% des fils d’ouvriers le seront… bien entendu, vous n’êtes pas obligés de les croire, mais une filiation est une filiation comme les traditions, us et coutumes.

Même si vous être contre, n’y croyez pas, vous agissez en fonction.

L’on voit bien que les esquimaux ne vivent pas de la même manière que les africains et vice versa.

Ainsi, naïvement, mais peut-être est-ce toujours le cas pour les plus jeunes ou certains autres anciens, je serais moins seul, je pensais que l’acte de vote, qui va, ne l’oublions pas, de l’abstention au dépôt d’un bulletin soigné dans l’urne en passant par la remise d’une enveloppe propre mais sans rien d’autre ; ce qui, ne vous y trompez pas, n’est pas vide de sens car tous les avis sont bons à prendre même s’ils sont contraires au vôtre.

C’est ainsi que va la Démocratie et il est bien dommage que légalement certains actes ne comptent pas officiellement.

Je disais donc que je pensais que l’acte de vote était destiné à faire valoir un projet de société, une idée sociale, l’économique en découlant naturellement.

Or, il semblerait qu’il n’en est rien pour la majorité c’est la stature d’un homme, groupe ou parti en place qui compte avant tout comme une certaine couleur en marketing d’un produit pour le déclenchement de l’acte de vent : tout à un prix…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*