Vote

Je voudrais rappeler, et par la même occasion, confirmer que le vote est un droit et non un devoir.

Chacun fait en fonction de ses propres convictions et à n’a pas à se soucier du qu’en dira-t-on.

L’un de mes pourtant amis d’un temps certain, m’avait pourtant fait une longue diatribe, comme seul il sait les faire, pour me prouver que nenni le vote est un Devoir et devrait être obligatoire. Il a toutefois, ajouté pour rendre sa proposition plus crédible, et sans doute acceptable, que les votes blancs devraient être considérés et basta pour le résultat.

Mais, le plus surprenant, tellement étonné que je ne lui ai rien retourné, il me dit à la fin de notre débat engagé après un de ses repas dont il a le secret, et quelques bouteilles qui doivent tout à Divine, que ce devoir se passerait pour lui par un passage urinaire (hum…) au profit d’un petit.

Non qu’il y croie, mais seulement par dérision, par manque de candidats, pour lui, qualifié.

Ironie d’éducation tronquée que de rendre un devoir en dérision ; mais qu’a-t-il donc appris à l’école, ce fils – d’un semblant de plagiat d’un chantant ayant repris depuis longtemps les comptines d’un Nobel récent.

Et puis, comment fait l’immigrant, peut-être sans papier mais à demeure depuis une éternité, lui il n’a pas le droit ?

Ce devrait pourtant être un devoir républicain que de lui laisser le choix, non ?

En toute liberté, j’y suis allé, et, une fois n’est ni coutume, ni habitude, hélé par l’une de mes connaissances, pris un café dans le lieu éponyme du quartier.

Bizarre de constater, tu n’as qu’à sortir bon homme, le nombre d’individus s’offrant un petit remontant si tôt le matin quoique largement dépassé par le nombre de votants à Dame fortune apportant plus de réconfort que les urnes du coin.

Sorti, remarqué, un personnage titubant sur le trottoir, à la recherche d’un isoloir, pas sûr qu’il ait pu trouver son chemin. Le mien ira rejoindre ce soir le dépouillement, c’est dimanche, il faut faire les choses en grand…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com