Réflexions

Vers un impôt équitable pour en sortir

Dans toute société, ceux qui se font avoir ce sont ceux qui n’ont pas crié j’ai mal, ou alors qui n’ont pas crié assez fort ou dans leur coin pour ne pas se faire entendre.

L’on peut penser, sans préjuger de la suite de ce qu’il va advenir du mouvement des gilets jaunes qu’il faudra bien à un moment ou un autre nettoyer, que nombre de ceux qui peine tous les jours à terminer leur fin de mois qui commence le premier de chaque, pourront véritablement se satisfaire des 100 € immédiats associés à la défiscalisation des heures supplémentaires si leur patrons s’accordent à leur octroyer.

Mais jaune semble bien être la couleur des cocus de la république terminée en royauté même pas impériale sans aucun bus à prendre.

Le pire des témoignages entendus est celui d’un brave gars monsieur tout le monde que l’on peut voir dans le tabac du coin gratter avec fébrilité son ticket perdant.

Il a dit spontanément que les riches on en avait besoin.

Je ne sais pas ce que refermait le « on ».

Par contre, il est évident qu’un mouvement réel de solidarité doit (re)couler dans ce pays des droits de l’homme à Liberté, Égalité, Fraternité.

Il est normal de considérer qu’avec 2 000€/mois – ce serait mieux avec une progressivité car il n’est pas sur que celui qui gagne 20001€ soit pratiquement plus riche – l’on n’est pas nanti surtout qu’il y aura les impôts à déduire.

Mais, la solidarité doit jouer sur tous ceux qui ont une rémunération tous éléments confondus supérieurs.

Dans les faits, la solidarité réelle devrait faire en sorte que chacun paie ses impôts selon le barème progressif, en place mais qui pourrait être revu, sans exonération, déduction ou crédit possible.

C’est à l’état de financer mieux les entreprises publiques ou dont elle est actionnaire pour diriger l’économie nationale selon les besoins du moment avec effet dans le futur.

Il n’est pas normal, par exemple, que le citoyen choisisse son association à laquelle il versera une contribution qui bénéficiera d’un réduction d’impôts à hauteur de 70 % au maximum, mais tout de même.

Il n’est pas normal qu’il en soit ainsi pour les services à la personne et d’autres exemples à vérifier sur place tous les jours.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer