Accueil / Réflexions / Une vérification s’impose avant l’envoi d’un e-mail

Une vérification s’impose avant l’envoi d’un e-mail

mail1210L’envoi d’e-mails ou de courriels (peut importe le terme utilisé) n’est pas toujours un gain de temps par rapport à l’envoi d’un courrier (en papier).

C’est vrai, la distribution d’un e-mail est instantanée, je clique sur envoyer et quelques secondes plus tard mon destinataire l’a reçu, alors qu’une lettre va mettre au moins 24h00 ou beaucoup si le destinataire est à l’autre bout du Monde

Lorsque j’écris « n’est pas véritablement un gain de temps », je ne parle pas de la vitesse mais du temps de rédaction de la version définitive du message.

Nombre de personnes considèrent que rédiger un e-mail est plus rapide que de rédiger un courrier. Il est possible, d’avoir un style d’écriture plus direct, avec moins de formalisme que dans l’écriture d’une lettre.

C’est, souvent vrai.

Notamment la phrase de politesse, si dans un courrier il est d’usage d’écrire un phrase du style « Je vous d’agréer, …. », dans un e-mail « Cordialement » ou « Bien cordialement » sont d’usage.

MAIS …

Mais lorsque l’on écrit une lettre (en papier), on prend le temps de la relire, pour vérifier le contenu (si n’a rien oublié, est-ce bien expliqué, …), la forme (orthographe, mise en page, …). Une fois le courrier mis dans une enveloppe et confié à La Poste, nous n’allons pas renvoyer une nouvelle version de ce courrier (ou très rarement).

Mais relit-on réellement un e-mail avant de l’envoyer ?

Pas vraiment, enfin on va le relire … vite fait.

Juste en nous, combien de fois avez-vous cliqué sur le bouton « envoyé » :
– en oubliant d’attacher le ou les documents dont on explique qu’ils sont joint au présent e-mail (avec un courrier « papier », on oublie pas les documents joints),
– en se rendant compte que l’on a oublié d’expliquer quelque chose,
– …

Que fait-on ? Et bien, on corrige et on renvoie une nouvelle version du e-mail.

Et peut-être, une 3ème ou 4ème version du même e-mail.

Que de perte de temps, sans parler de l’image déplorable reçue par le destinataire.

Et puis, il y a bien pire, sélectionner un destinataire dans ses contacts et cliquer le destinataire du dessous ou du dessous et …hop c’est envoyé à la mauvaise adresse, peut être à un concurrent du destinataire.

Avec un courrier « papier » on prend le temps de vérifier et dans le pire des cas le courrier n’arrive, mais il ne tombe pas dans les mains de quelqu’un d’autre.

Alors, je ne crois pas, que dans la réalité, la version finale d’un e-mail prenne moins de temps que l’écriture d’un courrier qui demande pourtant plus de formalisme.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.