Accueil / Réflexions / Veil(le)

Veil(le)

Jusqu’alors, en personnage célèbre, connue, il y avait Simone du Montant à qui elle avait tout pardonné mais souffert en silence non pas comme un agneau ou une agnelle.

Mais, maintenant, apprenant la nouvelle du départ de l’autre très grande, j’ai eu comme un choc, une espèce de mal être s’est soudain emparé de moi.

En effet, depuis la loi sur la laïcité, jamais il n’y a eu tant de rage pour cette femme au regard doux et perçant, mais sachant devenir rude si nécessité et le besoin s’est malheureusement souvent présenté.

Quelle audace a-t-elle commise pour recevoir autant d’invectives notamment de la part de sa famille politique dont elle a méprisé les coups, pleuré aussi les attaques fulgurantes personnelles de petits politicards qu’elle méprisait à juste titre et dont quelques-uns sont encore ici-bas.

Envers et contre tous, mais néanmoins soutenu par son président, elle a tenu bon pour faire voter ce qui lui sembler juste : la loi pour l’avortement libre et dont aujourd’hui, hormis quelques extrémistes de droite et catholiques béni oui oui, l’on considère l’importance, l’urgence et que, jamais, l’on souhaiterait voir disparaître.

Mais des lois attisant les haines des plus haineux, il y en a d’autres comme l’abolition de la peine de mort ou plus près de nous le mariage pour tous.

Merci à cette grande femme pour son combat, certes sa famille n’était pas mienne, mais elle était certainement bien plus proche de certaines de mes idées que bien des gugusses se prévalant d’être de gauche.

Merci à cette résistante qui a tant souffert d’être femme et bien plus encore. Je n’ai pas, ici, faire la litanie de ce qu’elle était, j’aimerai juste qu’elle ne soit pas oubliée comme une autre Simone, non connue, non célèbre, dont la disparition m’avait aussi laissé seul au bord du chemin alors qu’elle m’avait, souvent sans le savoir, bordé la route elle qui ne refusait jamais la porte ouverte.

Est-ce vrai de toutes les Simone ???

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*