Accueil / Politique / Que va-t-il se passer ?

Que va-t-il se passer ?

Alors que normalement lorsqu’il y a une tempête, même un cyclone, ça dure un moment, puis le calme revient, dans l’affaire de la famille Fillon (Pénélope, François et 2 de leurs enfants) au contraire la tempête ne fait que s’amplifier.

Même le plus mauvais film de série B n’oserait pas présenter un scénario aussi impossible à croire.

On passe en 1 semaine de 500 000 euros à presque 1 million d’euros, en y ajoutant des rémunérations hors de proportion pour 2 de ses enfants étudiants en droit.

Là où je veux bien croire François Fillon, c’est lorsqu’il a affirmé le 31 janvier, que sortir une telle histoire à quelques mois de la présidentielle contre un candidat, c’est du jamais vue sous la Ve République.

Par le passé, les affaires étaient étouffées, durant les 2 mandats de François Mitterrand, la République a entretenu sa maîtresse et fille cachée. Information connue d’un petit cercle d’initiés mais qui n’a pas fuité.

Mais rappelons-nous, avant l’élection de 2012, l’affaire DSK qui se retrouve en prison aux États-Unis pour une affaire d’abus sexuelle contre une femme de chambre au Sofitel de New-York.

Dans le cas Fillon ou Strauss-Kahn ce sont des affaires qui tombent à point nommé.

Je ne veux pas trouver d’excuse ni pour l’un, ni pour l’autre.

Je ne sais pas ce qui s’est vraiment passé cette nuit-là au Sofitel, mais la réputation de DSK vis-à-vis des femmes a joué largement contre lui.

Quant à François Fillon, à aucun moment il a nié que sa femme et 2 de ses enfants avaient touché des rémunérations.

Tout le monde le sait, femme au foyer (surtout avec 5 enfants) c’est un travail à plein temps, malgré cela, elle sera toujours un soutien moral pour son mari. D’ailleurs, on entend dire que la réussite d’un homme tient toujours à sa femme qui le soutient, le pousse, l’aide moralement.

Que Pénélope ait toujours été au côté de son mari, je n’en doute pas un instant. Quel travail concret lui a-t-elle fourni ? Peu importe ! Mais, ce qui est choquant est le montant de la rémunération, plus de 800 000 euros selon le Canard Enchaîné.

Travail fictif ou pas, les enquêteurs rendront leur rapport et diront si Pénélope et ses 2 enfants ont vraiment travaillé… ou pas… à l’Assemblée Nationale.

Non, ce que je trouve curieux, comme dans l’affaire DSK, est que cela sorte maintenant. Ce sont des rémunérations qui ne remontent pas d’hier, et ça sort dans la presse à 3 mois de la présidentielle.

Qui tire les ficelles de tout cela ? Qui a fait en sorte que cette affaire soit mise au grand jour… maintenant ? Il est clair que l’élection surprise de François Fillon à la primaire de la droite n’a pas dû plaire à tout le monde.

Ce sont probablement des AMIS de François Fillon qui sont derrière tout cela. Comme on le dit souvent « protégez-moi de mes amis, je m’occupe de mes ennemis ! »

Mais, aujourd’hui, quel que soit les conclusions des enquêteurs, le mal est fait, l’opinion publique est remontée contre François Fillon, et je ne crois que la situation soit tenable, qu’il soit un candidat souhaitable pour l’élection présidentielle.

Il serait temps que Les Républicains sortent un plan B.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com