IdéesInfosRéflexions
A la Une

Une histoire de masque

La France est un pays extraordinaire, où les explications au plus haut sommet de l’État, que ce soit nos politiques (celles et ceux que nous choisissons pour nous gouverner) ou nos hauts fonctionnaires (qui occupent ces fonctions en ayant réussi des concours administratifs) sont à géométrie variable.

Que fin 2019, l’arrivée de ce coronavirus en Europe était difficile à cerner, admettons. Mais, ce qui relève plus des humoristes que de ceux qui dirigent la France, c’est l’histoire des masques et c’est pourtant une affaire d’État.

Depuis toujours, nous voyons des touristes asiatiques porter des masques (type masque chirurgical), mais nous concernant depuis quelques semaines, depuis le début du confinement, c’est … on ne sait pas.

Dans le doute, on devrait nous imposer de porter un masque chirurgical pour sortir de chez soi.

Mais, ce n’est pas un problème scientifique, médical, théologique, politique, … c’est matériel, la France a beau être une des premières puissances économique, militaire, avoir de la meilleure médecine du monde (c’est ce qui se dit), nous n’avons pas de masque.

La seule chose qui est obligatoire à chaque sortie est de s’établir pour soi, une « attestation de déplacement dérogatoire » : je m’autorise à moi-même l’autorisation de sortir.

Concernant les masques, la dernière nouveauté est le masque « fait maison » avec un bout de tissus, en oubliant que le maillage d’un tissu est beaucoup trop large, le covid-19 passe au travers. « Mieux que rien » comme aurait ma grand-mère. Mais, c’est peut-être pire que rien de croire qu’avec un masque en tissus on est protégé, alors qu’il n’en est rien.

Résultat, sans même parler des masques qu’il faudrait porter, norme « FFP2 », nous n’avons même pas à notre disposition de simples masques chirurgicaux. Et si un pharmacien vend des masques à non-professionnel de santé, il risque une amende voire même une peine de prison.

Concernant les masques, en dehors d’effet d’annonces de « politiques » à celle ou celui qui aura passé la plus grosse commande : X millions, voire milliards de masques … on ne voit rien venir.

Alors qu’aujourd’hui, nous devrions avoir à notre disposition des masques chirurgicaux, avec l’obligation de les porter.

Nous restons avec notre seule obligation, avant de sortir « Attestation de déplacement dérogatoire » avec une grande nouveauté, dès la semaine prochaine, une version générant un QRcode sur le site du ministère de l’intérieur (qui certifie qu’il ne nous fichera pas … peut-on leur faire confiance ?).

Une seule question, au sommet de l’État : Monsieur le Président Macron …. Quand aurons-nous des masques de protection ?

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer