IdéesRéflexions
A la Une

Une forme de synthèse

Un mur tagué et ce sont les mauvaises langues du bien pensant qui se délient et veulent jeter la disgrâce sur leurs auteurs.

Or, il s’agit de mettre en valeur les deux jeunes noirs dont la mort est le symbole du racisme qu’ils n’avaient jamais cessés de subir, notamment ce qu’ils considéraient les contrôles au faciès et les violences policières dont on ne sait trop s’ils sont formés pour faire ce qu’ils font.

Mais les politiques s’empressent de s’emparer de cet acte pour faire valoir leur volonté de penser société.

Mais, que 160 femmes et hommes décident pour eux, les élus, ils ne supportent pas.

Ce n’est pas leur idée de la Démocratie et tant qu’ils seront élus, elle conservera son conservatisme actuel qui dit que l’on ne peut rien changer si ce n’est continuer le cours d’un long fleuve qui s’il était relativement tranquille par le passé devient très mouvementé dans le présent ne laissant pourtant aucun doute sur le futur.

Dans les faits, ces charmants surs d’eux-mêmes n’ont pas à se poser la question de changement de société, mais plutôt comment on y passe : sociétal ou libéral ? D’après certains intervenants, le nucléaire serait une affaire centrale.

Ah, il faut au moins faire les grandes écoles pour en arriver à un tel résultat.

Je ne porte pas vraiment les deux dans mon cœur, et elles s’en fichent royalement, mais les savoir toutes deux réunies dans un même accord de soutien a retenu mon attention, toute mon attention comme l’on dirait dans un courrier voulant retenir son lecteur parfois assidu ailleurs.

Et, en effet, cela vaut le coup : champagne.

Alors que l’État a engagé des milliards pour soutenir des industries, parfois des transports profitant au plus riches et pollueurs invétérés, l’État ne prendrait pas la mesure réelle du déficit engendré par le Covid19 sur les transports franciliens.

Ainsi Bercy, pour la nommer, accepte de voir les trains, Rer et bus non payés alors que ces moyens participent à la lutte pour le climat en évitant l’utilisation des voitures particulières !!!

Booking.com
Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer