Accueil / Réflexion / Une coutume de début d’année

Une coutume de début d’année

2015Comme chaque année, dans les premiers jours de janvier, tout le monde se souhaite la bonne année.

Qu’on le fasse à ses proches : sa famille, ses amis, ses voisins, ses collègues de travail, des gens que l’on connaît de vue, cela me semble totalement normal, mais aux autres !

Et selon les us et coutumes, nous avons jusqu’à la fin du mois de janvier pour présenter nos vœux.

Mais, avez-vous remarqué, du moins dans les premiers jours du mois de janvier, dès que l’on adresse la parle à un inconnu, par exemple dans un magasin où l’on a jamais mis les pieds, il y a aura toujours un « bonne année » dans la conversation.

Est-ce sincère ou simplement par habitude ?

Je ne sais pas, je ne sais même pas pourquoi je le fais… moi-même.

Mais, cela ne dure que quelques jours, avant la fin de la semaine prochaine, les gens qui ne se connaissent pas arrêteront de se souhaiter une « bonne année ».

De toute manière, la semaine prochaine, c’est la rentrée des classes, L’Épiphanie (avec la galette des rois) et le début des soldes d’hiver, alors le nouvel an sera déjà une vieille histoire.

Et puis peu importe, ça donne une ambiance agréable de présenter ses vœux.

Alors, vous toutes et tous, qui avaient lu ces quelques lignes que me connaissiez ou pas, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2015. Que cette nouvelle année soit la plus positive possible et qu’elle vous apporte santé, bonheur et prospérité.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser un commentaire

Booking.com