IdéesRéflexions
A la Une

Un masque peut en cacher un autre

Bas les masques, le premier ministre appuyé par son de la sante et solidarité nationale accompagné d’experts dûment mandatés a tout dit sur le Covid-19.

A tel pount que je ne sers plus à rien.

Je ne vous donnerais plus les chiffres car ceux-ci seront systématiquement portés sur le site gouvernemental https://www.gouvernement.fr/ Allez-y vous saurez tout sur le Covid.

Je tenterai donc de reprendre le cours du fleuve de ma vie tranquille pour me moquer ironiser sur les uns et les autres et surtout pas sur moi.

A propos, la belle de Cadix d’extrême droite, à part avoir comme à l’envi d’habitude, cracher son venin sur les gouvernants, ne parle plus guère.

Peut-être s’est-elle d’un coup un seul aperçu tout à coup que si elle s’était retrouvée à la tête, en ce moment, elle ne saurait guère quoi faire à part expulser tous les étrangers personnels soignants hors des frontières de France.

A propos d’étrangers, les exilés de force de leur pays, communément appelés migrants pour ne pas tout mélanger et enrichir notre vocabulaire d’être bien nourri, ne font plus parler d’eux.

Est-ce parce que ces gens là, par crainte du virus, ont choisi la sagesse présumée d’un resté à bon port d’un pays qui vaudrait désormais la peine d’y peiner ? Les passeurs vont-ils mourir d’une grave entorse à leurs besoins économiques, et les marchands de sommeil sur les lieux d’accueil commun, y a-t-on pensé ? J’ai entendu hier que des camions, au moins 4-5 remplis de Crs, non réquisitionnés pour le garde-malades généralisé, ont débarqué dans une cité pour délivrer d’honnêtes travailleurs hiérarchisés et disciplinés d’un travail trop dangereux pour leur santé.

Ces gens là n’avaient pas compris la véritable signification des gestes de barrière.

Ils croyaient toujours que les masques qu’ils avaient conservés leur servaient de cache misère pour leur mascarade.

Dis monsieur le Président illuminé premier de cordée, pourquoi ne pas en profiter pour légaliser un produit qui rendrait sa dignité à nombre de malades souffrants ???

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.