Accueil / Réflexions / Un bon filon n’est pas mineur

Un bon filon n’est pas mineur

Les compteurs électriques imposés sans aucune concertation possible sont plus intelligents que les humains qui étaient chargés d’opérer jusqu’alors.

Il est donc normal, d’une part que les erreurs faites soient facturées au mauvais client qui a fait semblant de ne rien voir, fleurant bon l’aubaine présent du passé qui était son présent.

Et le mauvais salarié ne sachant pas compter est désormais en apprentissage à son pôle emploi qui lui doit bien travailler pour survivre.

Ainsi va la chaîne du travail bien comprise.

Mais il ne s’agit qu’un d’un maillon sans doute trop faible.

Les jumeaux desdits intelligents ont été testés à l’étranger qui a constaté que certains d’entre eux avaient porté la malice de surfacturer jusqu’à 6 fois la vérité.

Mais, l’être humain supérieur qui a décidé de se débarrasser des  petits bras trop encombrants réclamant souvent des comptes jusqu’à faire la grève, n’a pas à revenir sur son choix puisque son IA n’a pas été testé.

Et voilà comment un fort en thème justifie lui qu’il est encore employable.

C’est minable, mais ce n’est vraiment pas de sa faute si lui est premier de cordée et que personne ne suit.

Un autre truc qui pique, ce sont les moustiques qui prolifèrent à cause de la montée des température et des bonnes conditions climatiques en ces régions reculées du nord de la Seine.

Si cela continue, vous serez boursouflé jusqu’à Noël, voire mardi gras pour profiter de ce nouveau masque.

Remarquez, vous savez désormais quoi acheter pour vos cadeaux de fin d’année.

Les marrants nommés à des postes qu’il croient de haute responsabilité continuent à surfer sur la vague des bonnes affaires.

Constatant, sans doute, la bonne affaire gouvernementale de la baisse à 80km/heure sur toutes les voies secondaires mais principales pour une grande majorité des automobilistes utilisateurs et cochons payants, la haute autorité, profitant que son patron est en intérim, risque de décider de baisser le droit à aller autoroutière sur son territoire à 110km/h.

Il faut juste se dépêcher d’installer de nouveaux radars aux bons emplacements pour exploiter le filon.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.