Accueil / Politique / Tu me vois comme je suis

Tu me vois comme je suis

Les gars de la vraie opposition, ou celle reconnue comme telle par les puissants de ce gouvernement, ne se sont pas embarrassés pour lui envoyer dire : « Bon débarras ».

alors que, curieusement, les autres gars de sa majorité, qui l’avait accepté petit bras, lui on fait une ovation comme sans doute celui qui part pour un destin d’ailleurs n’a jamais pu rêver en avoir.

Mais peut-être que les intentions de ses petits camarades étaient de sécuriser leur propre avenir si celui-ci réussissait son pari d’autre patrie.

Ceci dit, dans l’éloge, dans sa réponse , il n’ a pas été question de nation, sauf pour la France qu’il a proclamé haut et fort MERCI, mais d’Europe a renforcer.

Cela veut tout dire et pas vraiment grand-chose pour les peuples concernés.

De bien belles grandes phrases qui se fracassent, comme à l’habitude, sur les errements de gens puissants tout à fait ordinaires.

Mais, le gouvernement, lui, continue de gouverner en faisant tout pour encaisser.

Son astuce, sous couvert de protection des vivants tués  par trop d’automobiles, va lui rapporter plus d’1 milliard d’€.

Mes amis les photographes reprennent espoir de voir que les flashent rapportent autant.

Par contre, le résultat sur la réduction promise, attendue, des morts, il demeure aléatoire et l’on s’en fout puisque dans le budget il était bien prévu une hausse de 12 % des récoltes saisonnières de la nouvelle gabelle.

Pour le reste, l’on verra bien si cerise il y aura sur la gâteau dont les parts ont déjà été retenues.

Il y avait urgence pour virer les squattes et laisser les immeubles vides.

Le droit de propriété est intouchable, c’est sans doute pour cela que les marchands de sommeil peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

Il ne faut pas dire que ce n’est pas important, mais vouloir rentabiliser son installation de caméras, à défaut de prendre les voleurs et casseurs, en chopant les propriétaires de chiens crottant sur les trottoirs sans ramasser les déjections ; c’est cher payer l’investissement sans retour.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.