Accueil / Réflexions / Tu me donnes ??

Tu me donnes ??

900 livres de coût du Brexit pour les habitants de cette île si lointaine.

Cela va en faire des bibliothèques pour les longues soirées de brouillard.

A prendre l’argent où les intéressés pensent qu’i n’y e a pas, est un sport privilégier pour nos dirigeants qui ainsi nous apprennent leur science de savoir et ils nous le font savoir.

Tenez, les caisses de retraite complémentaire vont s’unifier.

Tout le monde applaudi de ses deux grandes mains en espérant des lendemains chantants.

Patatras, comme dirait l’autre que je ne veux pas imiter, une réforme est avant tout une réforme et se doit de faire casque au moins un minimum d’individus profiteurs d’un système que les riches entendent bien en conserver qu’à leur seul profit.

Aussi, c’est désormais presque acquis tant qu’il y a de l’espoir, les salariés cadres et non cadre qui ne déclaraient pas de revenus assez élevés pour se voir taxer à hauteur de 20 % et quelques ou qui ne pouvaient réunir le droit annuel d’entrée des 120 points ne pourront plus compter sur aucune compensation.

Ainsi donc, à la sortir de l’entrée en retraite, le pension en sera diminué d’autant.

Merci à l’illuminé de se préoccuper autant de ses amis si riches.

Les autres ils n’ont qu’à se défoncer pour ne pas se trouver dans cette galère des exclus.

A la suite d’une récidive, dont sans doute je serai amené à vous en reparler, une visite d’urgence s’impose chez le chirurgien d’hôpital ne pouvant attendre celle prévue dans 3 mois.

A prés nombre de coups de fils tentés désespérément, d’interlocuteurs ou plutôt d’interlocutrices ayant été placées pour faire barrage, j’ai enfin obtenu gain de cause moyennant finances puisqu’en public c’était non mais en privé c’était volontiers.

Le patient d’hier est devenu client d’aujourd’hui et ce sont les mandarins de la médecine qui se goinfrent sans aucun remord autre que de ne pas voir leur portefeuille se remplir plus aisément.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.