IdéesRéflexions
A la Une

Tu dois supporter ton héritage

Certains en France n’admettent pas, ne comprennent pas, ne tolèrent pas la position à genoux du ministre premier du Nord Outre-Atlantique en hommage à l’homme tué par les forces qui se disent de l’ordre dans le pays voisin de chez lui.

Au refus international des ces exactions, de ce racisme de policiers, ils opposent leur propre refus de voir que le monde change.

Pourtant, l’on sait bien que certains ont lutter pour élargir nos libertés, mais leur conscience semble se limiter, dans le cas présent à la seule abolition de l’esclavage, qui malheureusement perdure ailleurs et pas si loin que cela.

Ils ont l’air de vouloir opposer à la volonté d’émancipation, de certaines populations jusqu’alors mépriser, contenue dans une soi-disante minorité qui devrait rester silencieuse, le droit unique des forces de sécurités d’utiliser la violence au nom de l’État.

Comprennent-ils ces donneurs de leçons que d’autres n’en veulent de leur modèle consistant à écarter les autres pour que les uns vivent dans une meilleure prospérité.

En perdurant ainsi dans leurs pensées, ce sont eux qui bâtissent les communautés, les ghettos.

Quand les gens à bonnes manières comprendront que tout le monde a droit de vivre sur n’importa quel sol ? S’il a été conquis par l’un, c’est souvent, tout le temps, au dépens de l’autre qui n’a pas eu assez de force pour vaincre.

Comment, dans ces conditions, faire comprendre qu’il ne sert à rien de jeter à la poubelle des œuvres faites d’un ancien temps, sous prétexte qu’à la lecture d’aujourd’hui le venin passé est inadmissible de nos jours.

Au contraire, il faut donner le droit d’un avant-propos de réflexion pour que la peste ou le Covid ne s’étende pas faute de savoir étourdi.

Mais, à l’inverse, les temps ont toujours faits que certaines créations étaient chassées par d’autres non par forcément pour satisfaire à une mode mais pour bien rappeler dans quel temps nous vivons à ce jour.

Et il n’appartient qu’à nous que ce soit dans de bonnes et meilleures conditions (il fallait le redire).

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.