Accueil / Réflexions / Tout est possible

Tout est possible

Dire n’importe quoi sur l’innommable : une mère aurait marché des heures avec son bébé mort dans les bras dans les couloirs d’un hôpital.

Faute de personnel disponible, elle aurait parcouru 1Km ? Bien sur, c’est à Marseille où chacun sait l’importance de la sardine d’une mer d’huile.

C’est ce genre d’approximation qui rend une aberration inopérante auprès de ceux qui doivent l’entendre pour y remédier.

Il ne s’agit pas de leçon de vocabulaire ou grammaticale, mais s’agissant de professionnels, même sous-payés, des efforts de clarté et cohérence devraient être exigés.

Malheureusement, ce fait divers, il ne l’est pas pour les parents, la mère n’étant pas seule, c’était plus accrocheur pour le titre, révèle néanmoins l’état pitoyable des hôpitaux en France même si l’on regarde ailleurs pour constater qu’il ne faut pas trop se plaindre.

Mais, le gouvernement prévoit de permettre les heures supplémentaires sans charges sociales, cela ne va pas du tout aggraver la situation par manque permanent de moyens financiers.

Certes le citoyen en situation de salarié en sera satisfait s’il veut dépasser les 35 heures, sans congé, pour améliorer son ordinaire.

Mais, le citoyen malade ayant besoin de soins le sera-t-il lui aussi ?

L’un de mes très lointains voisins me disait qu’il râlerait moins de la ponction obligatoire de solidarité involontaire sur sa pension d’ancien travailleur forcené.

En effet, sa fille qu’il ne cessait d’aider, vient de trouver un emploi qui ne serait pas précaire, il n’a plus à l’aider comme avant.

Il espère désormais qu’elle en fera beaucoup d’heures supplémentaires à partir de 2020.

La morale, c’est qu’une majorité de français citoyens veut qu’on les laissent vivre tranquille en souhaitant ne pas avoir à compter chaque 10 du mois ce qu’il reste pour leur pain.

Le téléphone, lui est déjà prélevé comme le sera les impôts pour tous, cela coule de source.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.