Accueil / Réflexions / Tout est en musique

Tout est en musique

Le climat doit certainement servir de référent aux crânes d’œufs qui squattent les sphères gouvernementales pour les meilleurs d’entre eux d’une compétition nuisible au citoyen lambda.

Ainsi décide-t-il de refroidir en Océan Atlantique pour mieux réchauffer le reste de la planète par une action sournoise en son nord.

C’est comme l’invention intelligente de licencier le personnel pour éviter l’engorgement de chômeurs croissant ou de réduire le pouvoir d’achat des retraités, de plus en plus nombreux, pour relancer la croissance ou encore, celle-la est ma préférée que je ne cesse de ruminer, augmenter sans cesse par des cadeaux incessants et indécents, la fortune des riches pour réduire la pauvreté de ceux qui se disent pauvres.

Pendant ce temps, l’intellectuel des faubourgs de l’extrême droite qui se rallie la droite extrême est joyeusement invité dans cette nouvelle école de formation en capitale des gaules.

La directrice des lieux, qui en est l’audacieuse fondatrice, est ravie de l’aubaine de ne pas être qu’à la botte de ses anciens compagnons et surtout de sa marraine de tante.

Ainsi, sous couvert d’apprendre à gérer les projets les plus fous, l’apprentissage des délires franquistes et autres pourra perdurer sans que Dame républicaine ne s’en émeuve puisque dans un autre champ pareil, elle laisse faire les pires pratiques religieuses.

Parfois j’ai des doutes d’entendre, un peu cabot peut-être sur les bords, le patron de la gauche qui se dit vraie, employer les mêmes arguments de fureur que son opposée, lorsque la justice veille à voir ce qu’il faut constater avant d’aller plus loin ; certes, à ce sujet, la rivale a une longueur d’avance.

L’urgence des intempéries a fait long cours, la politique reprenant vite ses droits.

Le gouvernement est refait des anciens que l’on remet en chaises musicales.

Sans doute à cause du mauvais temps où il fallait bien protéger tout son beau monde.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.