Réflexions
A la Une

Tout compte fait

Si l’on a bien compris le long rallye de l’illuminé ayant donné de l’urticaire au séant des journalistes obligés d’écouter pour retranscrire ses dires, une baisse d’impôts serait actée pour les pauvres de moins de 2000€ de revenus dès 2020 et ensuite, pour 2022, lorsqu’il sera parti, une baisse pour tout le monde riche compris… Son darmanin a confirmé que l’on pouvait s’attendre à une baisse de 10 %.

Le financement se ferait sur le rognage des avantages faits aux entreprises.

Mais, déjà, le patron du patronat râle tout ce qui peut en affirmant qu’il n’y avait pas avantages mais juste rattrapage d’un trop plein d’impôts.

Mais, lorsque l’on voit ce que paient ces entreprises en regard de ce que versent les petits entrepreneurs, on ne peut effectivement que pleurer sur leur (futur) sort.

Pour mémoire en rappel, c’est actuellement un peu plus de 60 milliards que les habiles sociétés font de la récupération un beau métier.

Et c’est en plus, évidemment, du fameux Cice dont le quidam privé n’a rien vu en retour de boomerang à l’image d’une certaine baisse de tva qui a pris le sort d’un service inclus qui n’est plus passé par la poche des serveurs et serveuses compris.

Marrant le coup de non fermeture d’école ou d’hôpital, sauf accord du maire ce qui n’est pas vraiment rassurant, mais quartier libre pour les fermetures de classes et services à volonté sans avis demandé pour le fun.

Verra-t-on alors des écoles et hôpitaux vides avec des chômeurs errants et pleurant leur sort passé ? Bizarre, les chiffres annoncés de cet énième manifestation jaune : 6 500 manifestants selon les calculs intérieurs, mais plus de 8900 interpellations préventives ? Serait-ce un nouveau moyen de minimiser le mouvement ou de faire croire qu’il n’y a personne dans les rues ? Il semble que si les gens manifestent sagement, malgré leur grande mobilité d’une transhumance de non moutons, cela n’intéresse pas grand monde.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.