Accueil / Politique / Tous ensemble, tous ensemble, ouai

Tous ensemble, tous ensemble, ouai

Décidément, l’illuminé n’a pas de chance avec ses petits vieux qu’il aurait aimé plus tendre avec le temps.

Non seulement, la grande majorité n’acceptent pas qu’on leur fasse le coup de la solidarité, mais (re)voilà un ancien prince des gaules qui n’hésite pas à fendre les foules enragées pour enrayer dans leur action.

Et comme les eaux ouvertes devant un ancien prédicateur, les enragés se sont envolés comme les anges devenus après coup.

Joli exercice de style qui prouve bien que lorsque l’on veut, l’on peut.

Allez un dernier conseil : sortez à pieds de la cour de votre palais et passez de l’autre côté de la chaussée… Et puis, tendez votre oreille gauche pour faiblir le son assourdissant de la droite.

Pour mémoire, à gauche bien appliquée, c’est l’individu qui est mis en avant, à droite seul l’augmentation du capital est recherché.

L’argent n’est plus un outil d’échange basique, il représente le veau qu’il faut acquérir à tout prix.

Vous aviez à votre disposition 25 milliards en rétablissant l’Isf pour 5 milliards et en renonçant au doublement du Cice puisque le ruissellement ne suinte pas.

Ou alors, il s’arrête à vos cabinets royaux.

Mais vous préférez jouer dangereusement avec les hordes sauvages de ceux qui ne sont plus des sauvageons.

Vous préférez le capital de droite au lieu de l’humain de gauche et vous continuez du haut de votre stature à mépriser les petites gens que vous ne voyez même pas.

Continuez, continuez, et bientôt vous verrez déferler sur vos champs, routiers, étudiants, lycéens, ouvriers, salariés, smicards, CDD, chômeurs, Rsa, minimum sociaux, retraités, pension en reconversion et tous les autres oubliés.

Vous pourrez tenir grande table de négociation avec chacun, puisqu’aucn ne veut être représenté par l’autre.

Ce qu’ils ont en exemple ne leur permet pas d’approuver.

Mais à les recevoir tous ensemble, vous gagnerez en temps de planning.

C’est toujours bon pour un chef d’entreprise.

A propos le patron de notre filière automobile française a-t-il été invité à vos agapes ? Il sait, lui, où trouver l’argent des autres.

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.