Réflexions

Touché et coulé, ils ont gagné

Vous tirez sur une personne en marge d’une manifestation. Mais, le refus de déposer les armes est opposé aux contrôleurs qui aimeraient tenter voir de plus près ce qu’il en est.

La force n’est pas avec, cela a été rendu publique par le premier d’entre eux : faites usage et je vous couvre.

Mais trop c’est trop, le gazage est interdit autant pour des raisons morales qu’historiques.

Alors, l’on fait semblant d’exiger une enquête sur les malfaisants.

La réforme sur la situation des chômeurs continue son cours d’un long fleuve tranquille d’arnaque contractuelle.

Rappelez-vous que jusqu’à preuve du contraire, ce sont les salariés qui versent un différé sur leur salaire pour tenter pourvoir à une situation désastreuse que serait la perte d’emploi.

Certains vont même jusqu’à souscrire des assurances complémentaires pour combler un tonneau venu tout droit de l’artisan des Danaïdes.

Mais, fort de l’absence de toute concurrence, le gouvernement sort ses gros bras pour dire continuer dans son bon sens en marche la malversation commise depuis bien plus longtemps que lui.

Mais, le premier de cordée atteint là des sommets que d’aucun n’aimerait le suivre.

Pensez, officiellement, cette réforme aurait pour but de sortir du chômage 150 000 personnes dans un premier temps ravis.

Dans un deuxième temps, ils se demandent, sauf les chanceux ou les inconscients, s’ils ne s’étaient pas fait avoir sur les bords de leur insomnie.

Par contre, dans la pratique, il est violemment constaté que 1 chômeur sur 5 devrait être lésé tout en restant sur le carreau.

Ce qui touche pratiquement le million d’individus qui étaient encore en bonne santé.

Il y aurait vraiment urgence clinique de faire des tests sur les animaux avant d’étendre cette épidémie à l’homme.

Mais, il est vrai que les valeureux saigneurs qui ont voté cette infamie ne peuvent guère en connaître durablement les conséquences puisqu’ils ne seront jamais concerné à moins d’un trou d’air en tarmac privatisé.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.