Accueil / Réflexions / Toile d’eau

Toile d’eau

Vous surfez tranquillement sur la toile à vos affaires.

Une fenêtre s’ouvre intempestivement.

Vous avez beau faire, vous ne pouvez vous en défaire.

Paniquez vous vous saisissez de votre téléphone pour appeler le N° conseillé.

Il s’ensuit une galère se soldant par le paiement d’une somme rondelette à votre volonté.

Mais, ouf, ; la fenêtre disparaît et renfermé sur lui-même votre ordi sommeille comme il ne l’avait jamais fait auparavant.

Mais, le gentil monsieur, madame que vous aviez eu au bout de la ligne du N° de tel vous avait aimablement convié à le, le rappeler si souci persistait.

Et vous persistez à continuer de lui faire confiance.

L’on se demande bien pourquoi, à moins de vouloir à tout prouver que vous êtes riche.

Un autre subissant la même désaventure d’une fenêtre mal ouverte s’est contenté de fermer et relance sa machine.

Que croyez-vous qu’il se soit passé ? Il surfe tranquillement sur la toile à ses affaires d’un ordinateur fonctionnant normalement.

A vous de choisir : continuez en solitaire ou avoir un nouvel ami qui vous veut que votre bien.

Ne trouvez-vous pas bizarre, étonnant, ces pubs vantant les mérites de pick-up soit disant urbains, et bonjour les emplacements de stationnement, à l’air ambiant du tout électrique non polluant ? Papa clown d’Outre Manche va déclarer la guerre à ses ex amis d’Australie.

En effet, si le premier a imaginé un grand pour forcer les infiltrés à sauter sur son territoire, ces derniers ont fait un plus grand mur que lui.

Et tout cela pour écarter ces maudits chats qui se croient partout.

Déjà, il ne peut même plus faire la poignée de mains avec le joyeux qui ri corée, et a fait la bernique au bel illuminé.

Nouvelle toujours plus rassurante : en 2030, et moins si l’on met tous du sien, il y aura beaucoup plus de plastique dans les océans qu’il n’y aura de poissons ; arrête…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.