Accueil / Politique / T’es qui toi pour mal parler ?

T’es qui toi pour mal parler ?

J’aimerai comprendre.

C’est la dernière saillie de l’illuminé qui s’énerve sur les retraités, petits vieux trop bien servis selon lui.

Cette haine, est-ce par amour de la chasse, dont il a d’ailleurs facilité le permis en abaissant le prix ou par la peur de savoir que lui-même, grand homme qu’il se croit être d’avoir un destin hors du commun, finira comme les autres petits vieux, peut-être même tout crapoteux, afin d’avoir les pieds devants pour une éternité sans pain.

Toujours est-il, comme toujours chez ces gens là qui n’ont appris qu’en salle de classe le cours de la vie, et ensuite ce que veulent bien en dire leurs courtisans trop dépendants, que la base de son raisonnement est tronqué.

Oui, si l’on prend les chiffres stricto sensu pour aller au plus simple qui ne correspond pas à la réalité de la vie, globalement le niveau de vie des retraités est un peu supérieur ou égal à celui de ceux que l’on nomme actif ; et cela sans travailler, ce qui semble être une faute originelle.

Tout d’abord, est-ce bien de la faute à ces riches retraités si les conditions de travail se sont endurcis au niveau salarial ?

Avant, vous démarriez, pour les moins chanceux, au premier degré d’une échelle hiérarchique dont vous pouviez prendre les échelons petit à petit ce qui améliorait votre vie petitement.

Pour les moins chanceux des chanceux, le principe d’ancienneté faisait que vous participiez mécaniquement au plaisir d’être augmenté.

Mais, faut-il rappeler qu’une personne ayant travaillé toute sa vie au smic, augmentée d’une ancienneté méritée ; n’aura droit qu’à 1100€/mois environ ce qui est proche de son ancien revenu mais pas suffisant pour s’en sortir comme dans sa vie d’avant.

Certes, elle gagnera, sans travailler, comme un smicard d’aujourd’hui.

Mais, est-ce vraiment de sa faute si les patrons toujours aussi rapaces ont maintenu une chape de plomb sur les salaires que les leurs ? Alors, l’illuminé, s’il pouvait se taire…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.