Accueil / Réflexions / Surpris(e)…

Surpris(e)…

Déjà, il y a fort longtemps, avais-je été étonné de voir l’opposition faite à l’instauration de cet impôt supplémentaire qu’est l’ISF.

Non pas que les arguments de certains atteignaient parfaitement leur cible.

D’ailleurs, comme symbole, il a eu les terriens de l’Île de Ré ou, les pauvres, ceux recevant en héritage un appartement parisien.

Bien sûr, ce n’était pas une surprise de voir cette initiative transformée en impôt imbécile.

C’est un peu comme la loi sur les 35H appliquées sans aucune différenciation et peu importe les couts engrangés sur les petites, moyennes entreprises et autres artisans ; cela permet de dire à de grands hommes politiques tout le mal qu’ils pensent de cette saine mesure.

Non ce qui m’a surpris, c’est que les meilleurs défenseurs de cet Isf c’étaient mes collègues de travail peinant à gagner plus du Smic (ou l’équivalent de l’époque).

Il est toujours étonnant de voir ce mécanisme généralisé : on tape sur les plus faibles, l’on fait des croche-pieds à nos semblables et l’on défend les plus forts… tenez, hier ou avant-hier, c’est du pareil au même, j’entendais certains râler parce que l’association du coin aidait trop les sans-papiers sous l’argument pratique qu’ils ne devraient pas être présent sur notre territoire puisque sans, justement.

J’ouvre mon quotidien, journal où toutes les aventures défilent sans sortir de chez soi, ce qui est bien pratique par ces temps, et constate sans autre surprise que le chômeur du coin s’est fait voler son véhicule par quelqu’un de son voisinage qui lui ne cherchait plus depuis longtemps.

Même pas un concurrent, juste un misérable devenu encore plus miséreux.

Mais, attention, pas question de s’attaquer aux grands bourgeois des centres-villes car ces derniers font rêver à un monde meilleur qui, surprise, pourrait être un jour nôtre si une très bonne surprise arrivait.

Surpris ???

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*