Accueil / Réflexions / Subjectivité objective

Subjectivité objective

D’un journal « les cheminots vont bénéficier de la cagnotte ».

Littéralement, cela est vrai, mais annoncé ainsi en une cela veut vouloir pratiquement désigner un abus…que c’est beau la langue française surtout manier par une revue très libérale droitière.

Oui, les cheminots vont récupérer un peu de leur salaire perdu, non ce ne sera pas avec profit mais plutôt avec pertes.

Il ne s’agit pas ici d’entreprises de Cac40 et consorts.

Le marronnier pétrolier revient à la rescousse, pourquoi est-ce que le pétrole flambe ? Parce qu’il a chuté fortement endettant des pays revenus à la case ruine.

Mais surtout en France à cause de taxes existantes et rajoutées par l’actuel gouvernement.

Comme il s’agit de pourcentage, plus l’assiette de départ, c’est-à-dire le prix de base du pétrole, augmente plus l’argent en tre en proportion dans les caisses du gouvernement dont ses sujets n’en verront le ruissellement que dans bien longtemps et tant pis pour ceux qui attendent désespérément des jours meilleurs.

De toute façon, pour eux, on va leur grignoter d’avance les prestations sociales puisque les finances vont mieux.

C’est la même logique de base que de permettre de licencier pour qu’il n’y ait plus de chômeurs officiellement marqués, juste des travailleurs à la petite semaine, voire à la journée.

L’essentiel n’est pas de savoir si ces gens la vivent correctement.

L’essentiel est qu’ils n’apparaissent sur les tableaux de statistiques qui font mauvais genre pour l’avancement des premiers de classe et leurs suivants par ruissellement.

Ils ont tout raflé la mise des droits télévisés du foot, ils sont contents, ils vont pouvoir faire leur loi télévisée et créer leur chaîne.

Ils sont contents les équipes premières qui vont pouvoir faire leur marché chez les footballeux comme les grands d’Espagne ou d’Angleterre.

Les fans sont contents ils vont continuer à dépenser plus pour meubler leurs soirées d’hiver.

Alors, si tout le monde est content…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.