Accueil / Politique / Une start-up parmi les candidats

Une start-up parmi les candidats

Beaucoup se sont étonnés de la montée d’Emmanuel Macron dans les sondages, au point de le voir – très certainement – au second tour de la présidentielle, face à Marine Le Pen et d’être élu président de la République, sans carrière politique et ayant moins de 40 ans.

Effectivement, contrairement aux autres candidats, Emmanuel Macron ne s’est jamais présenté à une élection locale, il démarque et sa première campagne c’est directement l’élection présidentielle.

Et ça semble bien fonctionner, il serait avec Marine Le Pen au coude à coude autour de 25 ou 26 % chacun.

Bien entendu, la campagne de Benoît Hamon n’arrive pas à décoller, il est peut-être trop à gauche, certains disent qu’il a de nombreux points communs avec Jean-Luc Mélenchon et qu’il aurait fallu que ces 2 hommes politiques, trouvent un accord et se réunissent. Mais, ce n’est pas le cas.

François Fillon qui est empêtré dans des affaires qui enflent jour après jour. Mais, S’il n’y avait pas Emmanuel Macron, les affaires gêneraient François Fillon, mais sans plus, il serait – dans les sondages – au niveau de Marine Le Pen et gagnerait la présidentielle.

L’effet de balancier, après le quinquennat calamiteux de François Hollande, le poste de président de la République revenait aux Républicains.

Mais, il y a une nouveauté Emmanuel Macron.

Et bien Emmanuel Macron me fait penser à ces Start-up qui partit de rien, en un rien de temps deviennent énormes.

Par le passé, entre la création d’une entreprise et le moment où elle s’imposait sur le plan national puis international, il pouvait s’écouler de nombreuses années.

Mais, ce n’est plus cas aujourd’hui, la plupart des start-up font… pschitt, mais il arrive que certaines sortes du lot et alors, ce n’est pas la petite activité (d’ailleurs, on peut considérer qu’une start-up qui au bout de 12 mois progresse tout doucement est un échec), on peut citer Facebook, Aitbnb, Uber,…

Lorsque Marc Zuckerberg à lancer Facebook, il n’avait aucune expérience du monde des affaires, et du jour au lendemain, il se retrouve à diriger le plus gros réseau social.

Et bien Emmanuel Macron me fait penser à ces gens qui lancent des start-up.

Je crois que Emmanuel Macron a lancé « En marche ! », comme une start-up, simplement ce n’est pas dans un domaine où on attend le lancement d’une entreprise, c’est dans le domaine de la politique.

Et la start-up d’Emmanuel Macron progresse très vite, avec le risque (comme toute start-up) de pschitt en cours de route.

S’attendait-il à un tel résultat au moment du lancement de « En marche ! » ? Je n’en suis pas si sûr !

En tous les cas, ça plaît, les électeurs attendaient un homme politique nouveau, ne plus voir toujours les mêmes. Je ne crois pas que se sont « les affaires » qui font s’effondrait à ce point François Fillon, non, simplement les électeurs l’ont trop vue (même s’il a été élu lors de la primaire. Il a dû l’être faute de mieux et ce n’est pas suffisant).

Emmanuel Macron, c’est lancé dans la présidentielle sans expérience politique, simplement parce qu’il ne sait pas que c’était impossible (j’ai adapté une citation de Mark Twain « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »).

Et bien, la start-up Emmanuel Macron est en passe de gagner et d’être notre prochain président de la République.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*