Accueil / Tests Produits / Souris verticale Evoluent proposée par Reichelt

Souris verticale Evoluent proposée par Reichelt

J’ai testé une souris pas comme les autres, habituellement elles sont relativement plates, ici ce n’est pas le cas, elle est plus haute que longue ou large.

J’ai testé un modèle spécifique pour droitier, mais Evoluent a prévu un modèle pour gauche. Par ailleurs, cette souris existe en version filaire USB (celle que j’ai testée) et en version sans fil Bluetooth.

Cette forme verticale, assez surprenante de prime abord, n’est pas due au hasard. La forme a été étudiée pour la prévention des douleurs lors du travail sur ordinateur. Effectivement, la position verticale de la main empêche l’avant-bras de tourner.

En dehors de cette forme spécifique, elle fonctionne comme une souris ordinaire.

Sa résolution option est de 800 à 2 600 ppp.

Elle est équipée de 6 touches et d’une molette de défilement.

Le clic gauche et droit de la souris existe en 2 exemplaires :

– Sur la gauche de la souris, au dessus et en dessous du pouce, mais également sur la droite de la souris avec un clic en plus (clic gauche sous l’index, clic droit sous l’annulaire, clic central et molette sous le majeur).

– Il y a sur la partie droite de la souris un bouton supplémentaire qui permet de régler la vitesse de déplacement du curseur. Il y a 4 vitesses, matérialisées par de petites diodes vertes sur le côté gauche de la souris.

Par ailleurs, le nom du fabricant, Evoluent, est éclairé en bleu au bas de la souris, en dehors du côté décoratif, ces diodes permettent de vérifier que la souris est bien branchée.

La souris fonctionne aussi bien sous Windows que sur Mac (d’ailleurs j’utilise sur mon Mac).

La forme verticale est un peu déroutante au début, j’avais tendance à cliquer n’importe où, on a l’habitude que la main soit à plat, ce qui n’est pas le cas avec cette souris. Passées ces quelques minutes d’hésitation, c’est une souris agréable à utiliser et effectivement, la position verticale est reposante pour le poignet.

Il faut choisir le bon modèle, droitier ou gaucher, sa forme est vraiment spécifique.

Une seule critique, mais qui n’en est pas vraiment une : le manuel est en anglais. Mais, comme il n’y a rien de spécifique sur l’installation de cette souris par rapport à n’importe quelle autre, cela n’a pas d’importance.

Ce qu’il faut retenir est la forme de cette souris, qui rend son utilisation à longueur de journée reposante.

Si vous avez mal au poignet en fin de journée, cette approche de souris verticale est mieux (à mon avis) que le petit coussin que l’on peut mettre sous son poignet.

Pour vous procurer cette souris verticale, cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*