Réflexions

Sondage nuisible

Un institut lâche le sondage qui fâche ? Depuis 10 ans, la méfiance des gaulois de plus en plus enclin à l’être, s’amplifie pour, vous l’avez imaginé, atteindre son paroxysme en ce moment.

Seuls échappent les élus de terrain, c’est-à-dire les maires et conseillers municipaux.

Et dire que certains ont présenté comme la panacée d’empêcher tout maire d’être député ! Ainsi l’hémicycle, officine du début du pouvoir, est-il rempli de personnages hors terrain, sauf par temps d’élection, puisqu’il faut bien aller à la pêche piéger le gros.

Mais, les sondés expriment leur attachement aux valeurs de la République, ce qui peut être un bon rempart contre la tentation d’un ailleurs déjà vécu par ailleurs.

A condition, que le veilleurs soient effectivement bons à leur poste.

Mais ; les sondés réclament plus de démocratie ouverte, c’est-à-dire pouvoir l’ouvrir sans se la faire fermer comme cela se passe trop souvent dans des conseils municipaux de grandes villes.

Et après l’avoir, ouvert, ils entendent bien être entendus et que le politique élu en tienne compte sans détournement avisé ; suivez mon regard européen.

L’appel sera-t-il entendu ? L’on peut en douter puisque l’exécutif compte uniquement sur le grand débat qui va partir, 1, 2, 3, pour calmer les ardeurs.

Il a d’ailleurs mis certains contre-feu pour éviter le pire de ce qu’il a provoqué.

C’est évidemment une bonne chose pour la non peine de mort, l’Ivg et le mariage pour tous.

Mais ça l’est moins pour la liberté de débat.

Sauf si à l’avenir, mais est-ce que ce sera appliqué et entendu, les grandes réformes se font ou non, après avoir vraiment débattu.

Les politiques vont avoir du pain sur la planche et cela leurs permettra de retrouver un peu l’estime de leurs concitoyens devenus plus intelligents tout d’un coup.

Et ce n’est pas le blocage du ministère de l’économie de soi pour l’arrêt d’un produit toxique qui va arranger quoique ce soit.

Est-ce que nuire aux autres nuit à la santé ?

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer