IdéesRéflexions
A la Une

Si vous saviez, vous feriez ?

Le savez-vous ? La haine engendre la haine, la violence engendre la violence, la saleté engendre la saleté.

Regardez autour de vous pour simplement le constater.

Il suffit d’un petit dépôt de quelque chose pour que le coin devienne une décharge.

Et croyez-le ce n’est pas toujours le mauvais garçon, la mauvaise fille que l’on raille tant qui sont responsables.

Tout juste sont-ils coupables de se taire, de ne rien dire de ces méfaits.

Mais ils sont l’unisson de ces bons citoyens qui les rejettent pourtant sans tenter de leur porter attention.

Alors pourquoi, eux, les répudiés feraient un effort pour le confort des autres ? La haine mène à tout y compris l’entière désolation de l’être.

Le respect mène à la joie d’être ensemble, de se liguer pour mieux être.

Les populations noires entendent bien que l’on ne reste pas sourd par rapport au racisme et porte ce combat jusqu’à l’Onu qui ne pourra pas en faire l’impasse.

Bien entendu, certains diront qu’il y a également du racisme des noirs vis à vis des blancs.

Mais jusqu’à preuve du contraire, il n’y a peu de volonté systématique d’esclavage des blancs.

Il n’y a pas constatation systématique que les petits boulots précaires sont occupés par des gens de couleur non blanche.

Et s’il n’y avait pas ces personnes que l’on peut nommer premier de corvée, les tâches de base ne seraient pas effectuer.

Qui pourra dire dans quel état l’on trouverait l’espace public si ces gens n’étaient pas présents pour notre plus grand confort.

Mais au lieu de les remercier sincèrement de tant d’effort, on les houspille de ne pas faire assez bien.

Et on leur demande de continuer à faire jusqu’à leur retraite s’ils habitent un pays où ce droit leur est acquis.

Pas de promotion pour ces gens que l’on ne voit pratiquement pas car tôt ils doivent aller pour brosser le terrain devenu propre des activités pratiquées par plus puissants qu’eux.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.