Accueil / Réflexion / Secure…

Secure…

Hier, il était fortement conseillé de ne point sortir avec de l’argent en poche et de laisser ce qu’il en restait caché quelque part que vous seul pouviez savoir.

Mais vous savez ce qu’il en est.

Nous sommes tous différents comme dans un beau petit troupeau et faisons tous la même chose comme des veaux qu’il disait le grand cache toi que je passe mon Yvonne.

Des cachettes, le voleur cambrioleur qui en faisait sa profession rigolait sous cape et même que la raison venant, il se faisait employer par les assurances es qualité d’expert.

De la menue monnaie attirait néanmoins le demi-sel qui voulait faire croire à sa Julie qu’il en était.

Aussi, très vite ais-je privilégié la Carte bancaire autrefois dénommées carte bleue que l’on ne peut plus ainsi tellement elle a pris de la couleur avec le temps, alors que pour d’autres ce seraient plutôt des rides qui, toutefois, vont bien au teint s’il n’est pas chagrin.

Et voilà, étant donné son expansion, qu’il va être plus dangereux d’être seule avec sa carte sans monnaie tant celle-ci veut vous en débarrasser.

Vous risquez d’autant plus de vous faire pirater, par forcément tapé par un forcené, qu’elle permet un meilleur contact que les réseaux sociaux, qui favorise, si l’on trop près d’un terminal, le vol des données bancaires inscrites.

Il faudrait donc, pour s’en défaire, mettre la carte d’un porte elle-même spécialisée dans l’évacuation des rayons X que l’on dit bien plus mortel que les gnons, qui il faut l’avouer arrivent moins souvent que notre peur d’en avoir, si l’on s’expose trop de fois.

Attention au X qui peut se transformer en hard et être mauvais pour la santé si l’on ne prend garde avec qui on s’expose.

Et dire que demain, par souci de notre bien-être, il pourrait être question de nous implanter cela dans notre chair qui bientôt ne sera plus humaine. Je me doute que cela va nous couter encore un bras….

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com